Kindia: Les deux cas contacts suspects testés négatifs (source hospitalière)

0
848
Depuis l’instauration de l’État d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national et l’isolement de la capitale Conakry décrétée par le Chef de l’État, les Guinéens vivent dans une anxiété totale. A cela, s’ajoute le refus de certains contacts repartis à travers le territoire national.
D’ailleurs, l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS) a dénoncé cette attitude des citoyens suspectés de porter le Coronavirus. A Kindia, cette situation continue de créer la psychose dans la cité. La présence de deux cas suspects à Kindia alimente les débats.
C’est ainsi, interrogé sur la question, la direction préfectorale de la santé à travers la structure chargée des maladies infectieuses lève le voile sur la situation. « On a reçu l’information à travers l’ANSS par la voix de Dr Sakoba Keita faisant état des contacts perdus de vue et qui refuseraient de se présenter aux agents de suivi. Il s’agit bien sûr de deux femmes qui sont rentrées de la France depuis le 8 mars dernier. Ces deux femmes seraient venues à bord du même vol qu’un patient testé positif. Après avoir reçu les informations fournies par l’ANSS, nous avons déployé une équipe sur le terrain pour retrouver ces personnes. Effectivement, nous les avons retrouvées. Il s’agit de deux femmes. La première réside dans le quartier Férefou et la seconde à Kassia. Au jour d’aujourd’hui, ces contacts n’ont présenté aucun signe de la pandémie après la période d’incubation prévue pour 14 jours qui sont déjà expirés« , a affirmé Dr Léonie.
L’information faisant état de deux cas suspects qui a suscité une grosse inquiétude de la population ces deux derniers jours a été démentie par le comité de coordination préfectorale de lutte contre le COVID-19.
Pour l’heure, il faut noter que le respect des mesures sanitaires reste une préoccupation de la population pour  freiner la chaîne de propagation.