Kindia: les journalistes à l’école des transactions bancaires

0
833

« Médias et transactions bancaires ». C’est le thème d’un atelier de formation qui a débuté ce mercredi 3 avril et qui se poursuivra jusqu’au vendredi 5 avril à Kindia. Ladite session réunit quarante journalistes venus des médias publics et privés de Conakry et de l’intérieur du pays.

L’initiative est du Centre de formation et de perfectionnement en technique Communication (CFPTC) en collaboration avec la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), en vue d’outiller les professionnels des médias des connaissances liées à l’ensemble des opérations ayant trait à la banque.

Dans son discours de bienvenue, Doman Traoré, directeur de Cabinet du gouvernorat de Kindia, après avoir salué le choix porté sur sa sphère administrative pour abriter cette rencontre, a exprimé toute la disponibilité du gouvernorat à accueillir toute activité s’inscrivant dans le renforcement des capacités, surtout d’une couche aussi importante que la presse. En ce sens que toute formation qui vise à outiller les journalistes est salutaire, dit-il.

Pour sa part, Gnanga Komatha Gomou, premier Vice-gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée a, pour sa part, fait mention des dérives communicationnelles souvent constatées dans le traitement inapproprié des informations liées aux transactions bancaires. Ce qui réjouit monsieur Gomou qui a émis le souhait de voir les bénéficiaires s’approprier les connaissances devant leur permettre d’éviter les amalgames dans la collecte, le traitement avant la publication ou la diffusion de certaines informations, notamment bancaires.

Représentant le ministre de l’Information et de la Communication, le Secrétaire général dudit ministère, Mohamed Condé a évalué toute l’importance de cette session qui vise à améliorer la connaissance des journalistes dans un domaine d’une extrême sensibilité. « Le département accorde tout le prix à cette formation en raison de la place qu’occupe la BCRG », a-t-il indiqué en substance avant de déclarer l’ouverture des travaux.

Durant les trois que va durer la formation, les participants vont aborder plusieurs modules dont les différentes opérations bancaires et leurs règles, les transactions bancaires et motivations, ainsi que les droits et devoirs des journalistes dans les transactions bancaires.

Par Mady Bangoura, envoyé spécial de Guinéenews