voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Kindia : les USA remettent à la Guinée les clés de plusieurs infrastructures militaires

    L’Ambassadeur des Etats-Unis, son Excellence, monsieur Steven Koutsis a procédé ce jeudi 18 mars à Kindia, localité située à environ 135Km de Conakry, à la remise officielle d’infrastructures aux autorités militaires guinéennes. Cette cérémonie, qui a été présidée par le ministre d’État, ministre des Affaires Présidentielles, ministre de la Défense Nationale, Dr Mohamed Diané, a regroupé la hiérarchie militaire guinéenne ainsi que les autorités administratives locales.

    Fruit de la coopération entre les Etats-Unis et la Guinée, ces infrastructures dont le coût de réalisation s’élève à plus de deux millions de dollars US, sont composées de casernes militaires, des latrines et d’une clinique.

     « C’est un honneur pour moi d’être là pour assister au lancement de la formation du bataillon Gangan 7 qui se prépare pour le déploiement au nord du Mali. Aujourd’hui, au nom du gouvernement des États-Unis, j’ai l’honneur de vous remettre officiellement au ministre d’État et aux forces armées guinéennes, les casernes militaires et la clinique médicale nouvellement construites. Ce projet d’infrastructures d’une valeur de deux millions de dollars, qui n’est qu’une partie de l’investissement de plus de 15,8 millions de dollars, s’inscrit dans la dynamique du soutien aux forces armées guinéennes dans le cadre de la sécurité régionale de l’Afrique de l’ouest. L’année dernière, la pandémie du COVID-19 a interrompu le soutien de formation. Cependant pour la première fois, les formateurs, sous la direction du colonel Sadiba Koulibaly, ont mené avec succès les formations préalables au déploiement sans appui supplémentaire. Ce qui démontre que les investissements accordés au soutien nous rassurent », a déclaré le Diplomate américain en poste à Conakry, Steven Koutsis, Ambassadeur des États-Unis en Guinée.

    Pour sa part le commandant du centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) est revenu sur la composition et les conditions de formation du bataillon Gangan 7 avant de remercier le gouvernement américain pour le don de ces infrastructures.

    « Ce septième bataillon qui s’apprête à rejoindre le Nord Mali est fort de 49 femmes. La formation qui commence aujourd’hui a été précédée par la formation des formateurs. Malgré les contraintes liées au changement de milieu, ces experts se battent tous les jours pour mieux qualifier les formateurs guinéens. Cette journée du 18 mars restera gravée dans les annales du CEOMP.  Car, les infrastructures qui sont remises par les États-Unis d’Amérique, augmenteront significativement les capacités d’accueil du centre. », a rappelé le colonel Sadiba Koulibaly.

    De son côté, le ministre d’État, ministre des Affaires Présidentielles, ministre de la Défense Nationale, a, au nom du président de la République, de son gouvernement et des forces armées guinéennes, salué ce geste du gouvernement américain dans l’accompagnement de la Guinée dans la mise en œuvre effective de son ambitieuse réforme des forces de défense.  Un appui qu’il qualifie d’inestimable.

    « Les infrastructures dont nous venons tout à l’heure de faire la remise officielle, contribue dans une large mesure à la montée en puissance du CEOMP dont l’ambition est de devenir un centre pilote de la sous-région ouest-africaine. », s’est réjoui le ministre d’Etat chargé de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE