Kindia : plus d’un milliard de francs guinéens emportés par des coupeurs de route de janvier à août 2020

0
1485

C’est au cours d’un échange avec tous les acteurs de la Chambre de commerce et en présence de Mohamed Dorval Doumbouya, député uninominal de Kindia, ce samedi 29 août 2020, que les commerçants  ont mis l’occasion à profit pour dénoncer les difficultés qui les assaillent par rapport aux attaques à main armée dont ils sont souvent victimes avec  à  la clé d’énormes pertes en numéraires  et en marchandises.

Ousmane Validé Bodjè qui a porté la voix des victimes revient sur leur complainte : « la Chambre de commerce créée depuis 1906, existe selon la succession des régimes, outils du développement socio-économique de notre nation. Nous sommes dans des difficultés d’exercer nos activités sur tous les plans. La première de ces difficultés, c’est l’insécurité grandissante. Les commerçants sont victimes des attaques à main armée par les bandits avec des armes de guerres, des vols  à domicile,  au marché sur les routes également. Nos fonds de roulement sont retirés sans suite, pas d’enquête.

Sans oublier que le mauvais état de nos routes entre Kindia Conakry freine nos transactions. Depuis l’indépendance,  l’État refuse de nous doter d’un local approprié, nous sommes négligés sur tous les plans. Nous demandons à l’honorable de transmettre fidèlement nos difficultés à nos chefs hiérarchiques, afin de nous sauver et de veiller  sur nous », a-t-il plaidé.

Puis ce fut le tour du Directeur préfectoral de la Chambre de commerce, de l’industrie et de l’artisanat de prendre la parole pour répondre à la préoccupation des commerçants.

«  Au nom de mon ministre  du Commerce, nous vous réaffirmons notre ferme volonté à vous accompagner dans votre combat,  qui est celui de lutter contre le grand banditisme, un phénomène qui vous appauvrit.   Les infrastructures qui sont en construction surtout le marché, nous allons voir comment faire pour que vous soyez parmi les bénéficiaires, parce que c’est vous qui pouvez aider le gouvernement dans le payement des taxes, nous demandons tous à l’État de nous aider dans ce sens », a-t-il souligné.

Quand au président de la commission commerce à l’Assemblée nationale, présent à cette rencontre, il s’est réjoui de cette rencontre d’échange avec les commerçants.

« Je suis ravi de cette rencontre et salue la qualité des échanges, je vous demande de vous donner la main, pour conjuguer les mêmes efforts pour qu’ensemble nous puissions relever le défi, je vais rendre compte à qui de droit, et je suis convaincu que progressivement,  nous trouverons solution à toutes ces requêtes qui sont bien réelles »,  a-t-il indiqué.

Suite à cette rencontre, un document dans lequel sont consignés tous  les noms des victimes de braquage, de vol, et d’attaques  à main armée,  de la période allant de janvier à août 2020 a  été remis à l’honorable député, afin  d’aider les victimes  à trouver  satisfaction auprès des autorités.