Kindia: un homme tué dans l’éboulement d’une carrière de sable

février 20, 2019 7:14

Un éboulement survenu le 19 février dans une carrière de sable de Kolidya, commune urbaine de Kindia, a provoqué la mort d’un apprenti alors qu’il était en train de charger son camion benne.

Le défunt de la dizaine s’appelait Saïkou Diallo et résidait au quartier Koliady 1. Informées de cette triste nouvelle, les autorités de la place se sont vite rendues sur les lieux du drame pour faire les constats.

«C’est aux environs de 13h 30 que nous avons été informés qu’il y a eu un éboulement pendant que les apprentis travaillaient. Sur le champ, nous nous sommes rendus sur les lieux. Ensuite nous sommes allés chercher une machine pour venir dégager le sable afin de repêcher les deux jeunes. Leur état était critique et nous les avons transportés immédiatement à l’hôpital régional. Mais lors tu trajet, l’un d’eux a rendu l’âme. Quant au deuxième qui était aussi gravement blessé, a été admis aux urgences de Kindia pour des soins», a expliqué Moussa Diallo, le secrétaire général du syndicat des transporteurs.

Dans cette carrière de sable, ce genre de drame est très fréquent. A en croire l’un des syndicalistes, c’est la sixième fois que des éboulements se produisent dans cette carrière de sable qui est aujourd’hui laissée pour compte même s’il existe quelques mesures prises par les autorités locales pour limiter les dégâts.

Aujourd’hui les exploitants de cette carrière travaillent dans les conditions lamentables. Chose qui occasionne souvent des pertes en vies humaines à cela s’ajoutent des dégâts matériels importants.

«Chaque mois, nous enregistrons au moins une victime ici dans les éboulements qui surviennent dans cette carrière. Aujourd’hui, nous venons de perdre un de nos apprentis, cela nous touche vraiment. Il faut que les autorités nous aident à sécuriser la zone. Nous payons des taxes à la commune urbaine mais il n’existe aucune mesure garantissant les conditions des travailleurs de cette carrière», a dénoncé Moussa Traoré, un chauffeur de camion benne à Kindia.

Pour l’heure, le corps du jeune apprenti a été remis à sa famille pour son enterrement. Les autorités, quant à elles, sont en train d’envisager d’autres stratégies afin de limiter à l’avenir des dégâts similaires.