Kindia: un jeune fou tue sa grande sœur à coups de pilon

octobre 9, 2018 4:20
0

Très tôt dans la matinée de ce mardi 9 octobre, les autorités de Kindia ont été informées de la mort d’une femme dans une bergerie dans le secteur du quartier Fissa, dans la commune urbaine.

Il s’agit de Nènè Hawa Sow âgée de 60 ans, mariée et mère de 6 enfants. Elle a été frappée à mort par son jeune frère qui a une dépression mentale depuis plusieurs années. Ce drame s’est produit ce matin aux environs de 9 heures.

Informées du drame, les autorités locales, la gendarmerie, le juge et le procureur se sont rendues sur les lieux afin de connaitre les circonstances de la mort de la femme.

Selon un constat fait sur place, cette victime a reçu plusieurs coups de pilon à la tête avant de rendre l’âme sur le champ.

Sur les circonstances de la mort de Nènè Hawa Sow,  son homonyme explique : « le drame s’est produit quand mon homonyme partait donner le manger à ma grand-mère après avoir fini de préparer. C’est suite à une altercation entre elle et mon oncle qui est fou depuis des années (puisqu’il a passé 2 ans au centre psychiatrique de Donka à Conakry). Enervé, mon oncle fou a pris le pilon s’est mis à pourchasser mon homonyme Hawa en lui assénant un coup dans le dos et elle est tombée. Mais, il  continuait à lui donner des coups sur sa tête. Mon homonyme a rendu l’âme. Pendant plus de 15 minutes il frappait sur cette tête. Il n’y avait personne à la maison. J’ai crié et les gens sont venus. Mais c’était trop tard.»

Interrogé, le commandant de la gendarmerie départementale de Kindia, le colonel Moussa 2 Diallo s’est dit choqué par ce drame. Il a décidé d’envoyer le meurtrier au niveau du centre psychiatrique de Donka.

A préciser que le meurtrier a été déposé au niveau de la gendarmerie pour des mesures de sécurité. Quant à la défunte, elle a été enterrée cet après-midi. Il faut  aussi rappeler que ce n’est pas un fait nouveau dans cette cité des agrumes.