Kindia :  un trou béant sur le pont Takhou provoque le calvaire des usagers

0
1013

A cause des fortes pluies qui se sont abattues ces derniers temps sur la ville de Kindia, certaines infrastructures routières commencent à prendre des coups. C’est le cas du pont sur la rivière Takhou, sise au quartier Yéolé, non loin de la gare routière centrale de Kindia. Un trou béant vient à nouveau de former au cœur de cet ouvrage de franchissement, rendant ainsi le trafic très difficile pour les nombreux usagers qui pratiquent ce tronçon.

Aujourd’hui autour de ce pont, on y trouve des gros bois, des bidons et des cordes ou des gros cailloux pour signaler la présence de cette énorme cavité qui s’est à nouveau ouverte. Face donc à la situation, les usagers tirent la sonnette d’alarme.

« Les autorités sont toutes imprégnées de la situation. Ce trou est visible et il représente un véritable danger pour les conducteurs d’engin roulant et d’autres usagers de la route surtout la nuit. S’il n’y avait pas les bidons et les cordes tout autour pour indiquer le danger, quelqu’un peut venir tomber dedans surtout les étrangers. Donc, il faudrait que les autorités communales prennent les dispositions pour réhabilité cet ouvrage de façon définitive », interpelle Alpha amadou Diallo, un conducteur de taxi-moto.

« La circulation est bloquée au niveau de ce pont. Chaque jour, il y a des embouteillages qui se forment ici.  Les conducteurs sont obligés de prendre le sens inverse. Et tout e monde connait l’état d’esprit de nos chauffeurs, chacun veut passer en premier. Voilà qui crée d’énormes difficultés. L’année dernière, il y a eu encore l’ouverture de ce même trou. Mais ils ne font que faire du colmatage. Cette année encore, le même trou s’est ouvert. Il faut cette fois-ci qu’un travail sérieux soit fait et rapidement », lance El. Saliou Bah, commerçant riverain.

 Interrogé Amadou Doumbouya, le technicien de la direction des travaux publics de Kindia qui a réalisé les travaux de fermeture l’année dernière explique les raisons ayant fait que ce trou béant s’est rouvert sur ce pont : « nous avons effectivement fermé le trou l’année dernière. Mais tant que les gens jettent des ordures dans la rivière Takhou, le problème va persister… Lorsqu’il y’a des pluies, les eaux de ruissellement drainent ces ordures qui viennent se stocker à cet endroit. Maintenant quand l’eau force son passage, cela provoque des dégradations sur l’infrastructure. C’est pourquoi il faut sensibiliser les riverains. L’année passée, nous avons fait de grandes ouvertures en amont et en l’aval pour faciliter le passage des eaux sans problème. Mais tout est bouché par des ordures aujourd’hui. Parce que le lieu est transformé à un dépotoir… Il y a deux tuyaux de la société des eaux de Guinée en dessous du pont, qui conduit les eaux dans les ménages de la commune urbaine de Kindia. Là aussi, ces deux tuyaux sont venus presque au milieu du pont. On a demandé aux agents de la SEEG de nous aider à délocaliser ces tuyaux, ils ne l’ont pas fait. Chose qui rend difficile le travail. C’est pourquoi la même chose s’est reproduite. »

Pour le moment aucune action n’est entreprise par les autorités dans le cadre de la réparation de ce grand trou béant qui empêche la circulation vers le centre-ville de Kindia.