Kintinian/Siguiri: fuyant une patrouille militaire, une femme trouve la mort dans les rejets de la SAG

octobre 13, 2018 1:49
0

Une femme a trouvé le vendredi 12 octobre la mort par noyade dans les rejets de la société Anglogold Ashanti (SAG) qui se trouve  dans la sous-préfecture de Kintinian, à 35 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri.

En effet, il s’agit d’une femme âgée de 25 ans, mariée et mère de deux enfants. Elle est morte dans la boue de la mine d’or de « Séguélén », dans  Kintinian.

Selon nos informations, la femme a été pourchassée par une patrouille de la SAG.

« Il y’a des femmes qui viennent chercher des pépites d’or dans les résidus de boue rejetée par la SAG. C’est l’une d’entre elles qui a été poursuivie par un agent. Dans sa fuite, elle est tombée dans la mare de boue« , dira-t-il avant d’ajouter: « la SAG fait ces patrouilles parce qu’elle a peur que les résidus de minerais ne s’écroulent sur les riverains. »

Aucune autorité n’a voulu réagir depuis la survenue de ce désastre. Ni du côté de la société aurifère SAG et ou du côté de la sous-préfecture de Kintinian.

Par ailleurs, faut-il rappeler que c’est le deuxième cas qui vient de se produire dans cette zone minière de Siguiri.