Kipé: timide reprise de la circulation 

0
536

Les activités sont restées quasiment  paralysées toute la matinée de ce lundi 19 novembre 2018 à Kipé, secteur Dadya. Cela fait suite à une manifestation de jeunes qui se réclament proches du capitaine Gerard Vivien, tabassé vendredi dernier à Bambeto.

Selon des témoignages recueillis sur place, ces manifestants réclament l’évacuation de ce béret rouge à l’étranger pour des soins plus appropriés. Ainsi vers 7 heures, ils sont sortis barricader la ruelle qui mène au domicile de la victime et ont commencé à jeter des pierres et brûler des pneus.

“Ce sont des jeunes du quartier qui sont sortis tôt le matin et ont commencé à barricader la route et empêcher la circulation. Ils veulent que le béret rouge qui a été tabassé à Bambeto soit évacué”, nous confie un jeune du quartier sous le couvert de l’anonymat.

“ On ne sait pas pourquoi les jeunes sont sortis manifester mais il parait que c’est en rapport avec le capitaine Vivien Gérard qui a été frappé à Bambeto. Conséquence, toutes les activités étaient perturbées et même la circulation bloquée. Mais avec l’arrivée des forces de l’ordre, le calme revient petit à petit”, explique un autre habitant du quartier.

Finalement, les manifestants ont été dispersés par les forces de l’ordre qui sont massivement regroupés dans plusieurs points du quartier à partir du centre émetteur.

Actuellement, la circulation a timidement repris entre centre émetteur et Taouya. Cependant, le commerce est encore paralysé d’ailleurs ; boutiques et magasins sont tous fermés du centre émetteur jusqu’au pont de Kakimbo.