Kissidougou : Alpha Condé lance des piques à ses adversaires et dit regretter les violences électorales à Kankan

0
418
Le président de la république, Alpha Condé,  candidat pour sa propre  succession,  a été accueilli, cet après-midi, par une foule en liesse au stade préfectoral  Jean Djibril Lènaud de Kissidougou. Les militants du RPG arc-en-ciel étaient fortement mobilisés pour cette réception du Chef de l’État.
Dans son discours devant les militants, Alpha Condé a d’abord revenu sur les événements de Dalaba en disant : »vous savez le RPG et les autres, nous ne sommes de la même catégorie. Eux, ils jettent des pierres, ils cassent des maisons, ils envoient les jeunes à la mort.  Nous, on ne jette pas des pierres, on veut que les jeunes vivent. A Dalaba, on a tendu un véritable guet-apens au Premier Ministre. Les militaires lui ont dit de dormir à Pita, il a dit non. Dalaba fait partie de la Guinée, même si je veux mourir, je veux y aller. Et on sait le guet-apens qui a été monté là-bas ».
C’est ainsi, 48 heures après les faits, le candidat, Alpha Condé, dit regretter les événements de Tokouno suite à l’attaque du cortège de l’opposant Cellou Dalein Diallo.
« J’ai toujours dit à mes militants, ne jetez pas des pierres, ne barrez pas la route. Ce qui a été fait à Tokounou, est regrettable et j’ai dit aux militants de Kankan que je ne suis pas d’accord. Nous ne sommes pas comme eux. La politique, c’est de communiquer ton programme devant le peuple et que le peuple choisit ».
Au côté d’Alpha Condé, on notait la présence de son Haut représentant, Claude Kory Kondiano, du président de la cour des comptes, Mohamed Diaré,  de Makanera Kaké et tant d’autres. Le chef de l’État est attendu demain Mardi à Kankan pour un meeting.