Kissidougou: condamnation d’un  coupeur des routes à 15 ans de réclusion criminelle

0
582
Un dossier criminel a été vidé ce lundi 14 décembre 2020 au Tribunal de Première Instance de Kissidougou. Le nommé Mamadou Atigou Diallo a été jugé et condamné à 15 ans de réclusion criminelle. Les faits remontent au mois de juillet 2017, à Yendé sur la route de Kassadou. A une heure du matin, Fara Gabriel Lèno, chasseur de son état, a été tué par un groupe des malfaiteurs qui détenait une arme de guerre de type PMAK. C’est dans ce cadre que Mamadou Atigou Diallo a été arrêté.
A la sortie de l’audience, nous avons tendu le micro au procureur près du Tribunal de Première Instance de kissidougou, André Komanan Condé, qui précise: « Nous sommes arrivés au terme d’un dossier. Le dossier ministère public contre Mamadou Atigou Diallo, poursuivi pour les faits de vol à main armée, d’association des malfaiteurs, de détention illégale d’arme de guerre. Ce sont des  faits qui sont prévus et punis par les dispositions des articles 381; 784 du code pénal et les dispositions de la loi relatives aux armes c’est à dire, la loi L96/008 du 22 juillet 1996 portant sur les armes et les munitions et explosifs en République de Guinée. »
Poursuivant, il dira ceci: « Au terme des débats, le tribunal a estimé que les faits pour lesquels M. Mamadou Atigou Diallo est poursuivi étaient constants et avérés. En conséquence, nous, ministère public avions requis du Tribunal sa condamnation à 20 ans de réclusion criminelle,  assorti d’une période de sûreté de 13 ans. Mais le tribunal a estimé au vu des circonstances atténuantes, le retenir dans les liens de la prévention pour ces faits et le condamner à 15 ans de réclusion criminelle. Donc, il a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle. »
Par conséquent,  » il doit purger sa peine ici mais nous sommes en train de nous préparer pour éventuellement prendre d’autres dispositions qui feront l’objet de publication plus tard. »