Kissidougou: fin de la crise au sein de la section motard de l’UFDG

juillet 2, 2018 7:54
0

Une  crise minait  la section motard de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée ) depuis des mois. Un groupe de jeunes frondeurs accuse le bureau de mauvaise gestion. Il a fallu l’intervention d’une délégation venue de Conakry. En fait, cette structure appelé « section motard » a ses règlements qui sont différents des règlements intérieurs  du parti. Celle-ci accompagne le parti seulement lors des campagnes électorales en faisant l’animation et des cortèges avec des motos.

La rédaction locale de Guinéenews s’est rendue au siège du bureau fédéral de l’UFDG pour être au bain de la situation. Arrivé sur le lieu, on a rencontré l’un des jeunes frondeurs, Bah Abdoul Hamid qui précise: « pratiquement, c’est un groupe de jeunes de la section motard qui s’est  illustré dans la  mauvaise gestion. Le bureau fédéral a fait des investigations, ils ont trouvé sur les dix accusations, 9 étaient  vraiment fondées. Donc, on a scindé les jeunes en deux groupes. Le premier groupe a été envoyé au bureau fédéral, l’autre groupe est resté à la section motard. Nous, qui sommes venus au bureau fédéral, ils nous ont  donné des postes à pourvoir pour meubler le bureau fédéral de la jeunesse. « 

Quant à l’honorable Aïssatou Barry, député à l’Assemblée Nationale, marraine de la circonscription de Kissidougou au compte de l’UFDG et membre de la délégation venue de Conakry, elle s’est réjouie de la fin de cette crise qui secouait le bureau fédéral du parti.

« Vous savez dans toute association, il y a des crises. Celles-ci viennent et passent. Je pense que nous avons pu circonscrire les problèmes qu’il y en avait. Nous sommes vraiment très heureux de le dire aujourd’hui parce que vous avez vu les jeunes qui avaient des plaintes, se remobiliser et ont pris l’engagement d’aller dans le même sens que tous les autres et  souhaitent travailler pour le parti dans le stricte respect des textes qui nous régissent », a confié la député Aïssatou Barry.

Poursuivant la déléguée en chef de l’UFDG a fait savoir qu’ils ont mis l’occasion  à profité pour redynamiser les structures du bureau fédéral, notamment le bureau fédéral de la jeunesse qui a connu des mutations.

« Il y a des membres qui se sont déplacés, nous les avons remplacés. Et c’est vraiment une bonne chose. Nous avons pu quand même trouver des jeunes valables, dynamiques sur lesquels nous comptons pour ces remplacements », espère-t-elle.

Enfin le Secrétaire fédéral du parti à Kissidougou, Richard Mory Kamano a réaffirmé  la responsabilité qui est la sienne lorsque le parti est en crise avant d’exprimer sa satisfaction après la résolution de ce contentieux entre jeunes du bureau.