Kissidougou : le monument dédié à Kissi Kaba Kéita inauguré

août 24, 2018 9:08
0

Le monument du résistant guinéen à la pénétration coloniale a été rendu à la population de Kissidougou ce vendredi 24 août en présence de plusieurs cadres natifs de cette ville.

La construction de ce monument a débuté le mois d’avril dernier grâce à Aboubacar Aïssatou Diallo dit « Abou Diallo » du ministère  de l’Economie et des Finances, parrain de l’Association des Jeunes dénommée : La Synergie Nouvelle des Amis de Kissidougou.

Dans son discours, Abou Diallo a rappelé aux jeunes de Kissidougou ceci : «ce territoire qui demeure le nôtre, est bâti sur l’union, l’entente, l’amour et la paix. Nos sages ne diront pas le contraire. Car, ils restent et demeurent les détenteurs de cette  sagesse. Comme pour dire que les jeunes de Kissidougou doivent continuer à côtoyer ces sages pour se ressourcer davantage. »

Et de poursuivre : «aujourd’hui, cette jeunesse de Kissidougou a pensé immortaliser à travers la mise en place de ce précieux monument. L’une des figures emblématiques de notre nation, en l’occurrence Kissi Kaba Kéïta. L’appellation de Kissidougou est loin d’être un vain mot. En effet, Kissidougou signifie terre de survivance, de paix, de concorde, de quiétude sociale mais aussi d’amour et de tolérance.»

Quant à Mohamed Diaré, Président de la Cour des Comptes, également natif de Kissidougou, il  a lancé un message de paix et d’unité aux jeunes mobilisés à cette occasion : « aujourd’hui, quand on voit autour de ce rond-point, on ne voit pas écrire sur le front de quelqu’un qu’il est Kouranko, Kissien, Lélé, Peulh, Sousou. Tous ceux qui sont là, sont des fils et filles de Kissidougou. Sont des enfants de la Guinée. Donc, il faudrait que la théorie soit liée à la pratique. Ce que vous dites dans les discours, dans les rencontres et dans les réunions,  en un mot, ce que vous dites entre vous, il faudrait que cela soit concrétisé dans la réalité

Le Gouverneur de la région de Faranah présent à la cérémonie, a lancé à son tour un appel à la paix.  «Je vous invite à la paix pour que les objectifs de développement harmonieux et équilibré soient atteints », a-t-il dit.

Enfin, le » Sotikemo » de la ville, homonyme au résistant Kissi Kaba Kéita, après avoir rassuré les uns et les autres de leur rôle dans la préservation de la paix, a clôturé la cérémonie par des bénédictions .