Kissidougou : Les prix des denrées alimentaires restent stables en ce mois de Ramadan !

mai 19, 2018 12:12
0

Le Ramadan a débuté jeudi 17 mai sur toute l’étendue du territoire national. Contrairement aux années antérieures, plusieurs commerçants n’ont pas revu les prix des produits de première nécessité.

La rédaction de Guinéenews©  a sillonné le marché central de Kissidougou où elle a interrogé certains vendeurs des denrées de première nécessité. Rencontré dans sa boutique, Boubacar Barry, n’a pas hésité à nous donner en détail les prix de ses produits : « Actuellement, le bidon d’huile de 20 litres se vend à 220.000 GNF, un sac de sucre à 330.000 GNF, une boîte de tomate de 2kg à 30.000 GNF et un kilogramme d’oignon à 8000 GNF…..»

Sur la question de savoir s’il ne compte pas augmenter les prix, le commerçant répond qu’il n’en a pas l’intention. « Non. Je ne ferai pas ça. C’est le moment de chercher des bénédictions. On doit faire du bien. »

Quant à Amadou Baldé, vendeur de riz, il estime que les prix varient selon la qualité. « Vous savez, il y a plusieurs qualités de riz. Pour le riz blanc ou importé, le sac se négocie entre 225 à 240 mille francs. Le sac de riz local communément appelé « Barabara » ou riz du pays, se vend ici à 305 mille GNF. »

Par ailleurs, on a rencontré beaucoup de femmes qui nous ont partagés leurs sentiments. Au marché « Lofekourani », où on vent des condiments, les avis sont partagés avec les vendeuses rencontrées. Certaines  affirment que les prix sont abordables tandis que d’autres soutiennent le contraire. C’est le cas de dame Fanta Camara. « Tout est cher. La vie devient dure. Mon mari ne travaille pas. Mes enfants sont à l’école. J’ai des difficultés pour venir au marché », a-t-elle dit.

Après le tour des marchés, nous avons constaté que les prix des produits de première nécessité n’ont pas connu d’augmentation dans beaucoup de boutiques visitées.