Kissidougou: un homme retrouvé mort avec une hachette encastrée dans sa tête!

février 2, 2019 7:55

Un homme de la cinquantaine souffrant d’une dépression mentale a été retrouvé mort très tôt ce samedi  2 février au quartier Sogbé 3, dans la commune urbaine de Kissidougou.

Originaire du district de Wansan, sous-préfecture de Timbi Tounni, dans la préfecture de Kissidougou, la victime a été tuée à l’aide d’une  hachette, apprend-on. C’est sur la tête qu’il a pris le coup de cette hachette qui y restée encastrée, nous dit-on.

Interrogé sur les circonstances de ce drame, Oumar Bah, l’un des parents de la victime témoigne: «c’est un oncle à moi. Il a quitté depuis 5 ans notre village la préfecture de Pita à pied pour arriver ici à Kissidougou. Et personne ne savait à Pita qu’elle a été la destination qu’il a prise. Beaucoup de villageois ont cru à un moment qu’il était décédé. C’est quand nous l’avons vu  ici  qu’on a informé les parents au village de sa présence à Kissidougou. En ce qui concerne les raisons de sa mort, certaines personnes affirment qu’il s’agirait du fait d’un autre fou qui a l’habitude de venir le frapper et le blesser régulièrement. Ce dernier est activement recherché par les citoyens et les services de sécurité pour qu’il soit arrêté.»

Une piste qui est sérieusement scrutée par la police qui avance la même possibilité. «Le premier suspect est un fou qui l’avait blessé récemment mais aucune piste n’est à négliger et les enquêtes se poursuivent», nous a confiés une source policière. Il faut par ailleurs rappeler que le défunt a été inhumé ce samedi à Kissidougou après l’autopsie d’un médecin légiste.