Kolaboui : des boutiques et magasins dévalisés sous le regard complice des forces de l’ordre

0
381

 Située à près d’une vingtaine de kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Boké, la commune rurale de Kolaboui est devenue le théâtre de violence consécutive à la crise post-électorale. C’est dans ce climat de violence qu’une trentaine de boutiques et de magasins ont été vandalisés par des individus, depuis mardi, sous le regard complice des forces de l’ordre, a-t-on appris sur place.

« C’est déplorable que ces actes de vandalisme se passent devant les forces de l’ordre. Il y a avait des pickups  des policiers et gendarmes qui tiraient pour couvrir les malfrats, afin que ceux-ci fassent leur sale besogne», témoigne Mamadou Aliou Bah, l’une des victimes de ces pillages, au bord des larmes.

 Un autre commerçant affirme qu’ils ont sollicité  l’intervention des policiers mais que ceux-ci auraient refusé.  « Tout ce que j’avais a été pillé et je n’ai plus de quoi faire vivre ma famille », déplore  Mamadou Laho Diallo, magasinier de profession.