Komara chez Issoufou : Ce discours poignant de l’ex Premier ministre guinéen, à Niamey

mars 23, 2019 4:36

Le chef de l’Etat nigérien Mahamadou Issoufou a présidé ce 20 mars 2019 la cérémonie d’inauguration de la première usine de ciment du pays.

L’événement a eu lieu à Malbaza une localité située à 700 kilomètres de la capitale Niamey.
Les plus hautes autorités du pays et les représentants de la communauté diplomatique au Niger  et du secteur bancaire avaient été acheminés sur place à bord d’un avion  spécialement affrété pour l’occasion.
L’ancien Premier ministre guinéen Kabine Komara avait été convié à l’évènement, et pour cause.
Dans un discours poignant devant une foule immense l’investisseur principal M. Idi Ango a remercié le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou pour son soutien et sa clairvoyance.
Il a informé l’assistance que le projet dont  l’inauguration réunissait tout ce beau monde  en ce jour de réjouissance avait en fait  eté lancé depuis 2011 et  avait été confronté à de sérieuses difficultés dont les dernières,  surgissent entre les actionnaires étrangers et nigériens il y a deux ans avaient failli définitivement le compromettre . Il a precisé que le projet a finalement évité une  perdition fatale grâce aux mérites de l’ancien Premier ministre guinéen Kabiné Komara qui a sû choisir une Nigerienne hautement crédible en la personne de Madame Salmou Gourouza avec laquelle il a formé  une équipe de  médiation dont l’intégrité, la compétence et l’opiniâtreté ont sauvé le projet, facilité  son financement et abouti à sa realisation au terme de près de deux années d’intenses efforts.
L’usine  désormais dénommée Malbaza Cement Company (MCC) est d’un coût de 66 milliards de FCFA qui ont été mobilisés par un pool bancaire entièrement africain. Il est d’une capacité de 650 000 tonnes qui couvre  80% des besoins du Niger. Il constitue la première usine d’envergure détenue uniquement par des nationaux nigériens.
Aux termes de la cérémonie, les autorités locales, pour exprimer leur satisfaction pour ce projet structurant et créateur d’emplois ont offert  un cheval et un chameau au  président Issoufou  et un chameau à l’ancien Premier ministre Komara
Le lendemain de la cérémonie, Komara a eu à Niamey des entretiens au siège de  l’Autorité du Bassin du Fleuve Niger (ABN) avec le Sécrétaire Exécutif de cette organisation sur les sujets ayant trait projet au barrage de FOMI, à des initiatives sur l’ensablement du fleuve Niger.
Avant de quitter Niamey ce vendredi 22 mars, Komara a été reçu en audience par le président de la République du Niger Mahamadou Issoufou qui l’a remercié pour le rôle crucial  qu’il a joué dans l’avènement de cette première usine dont s’enorgueillit son pays.
Pour sa part, Komara a félicité  le président Issoufou pour sa constance dans l’ancrage démocratique au Niger, sa contribution décisive à l’adoption par l’Union Africaine de la Zone Continentale de Libre Echange et pour la détermination dont il fait preuve pour l’adoption dune monnaie unique au sein de la CEDEAO.