Koubia :  plusieurs localités ont boudé le double scrutin législatif et référendaire

0
663
A l’instar de plusieurs localités de la Guinée, la préfecture de Koubia  a eu du mal à faire fonctionner les bureaux de vote à l’occasion de ce double scrutin législatif et référendaire du 22 Mars 2020, a appris Guinnéenews de source officielle.
Au téléphone de la rédaction de Guineenews basée à Tougué, Madame Aissatou Cissé DIALLO, la présidente de la Commission électorale préfectorale indépendante (CEPI) de Koubia passe en revue le fonctionnement des bureaux de vote de sa circonscription électorale  : << on a pu installé quelques bureaux de vote dans la préfecture. Au niveau de la commune urbaine, on a fait un centre de vote regroupant 5 bureaux de vote qui étaient éparpillés au centre ville.
Maintenant, tous les électeurs vont dans ce centre pour voter. Tout se passe bien. Dans la commune rurale de Fafaya, les gens ont dit qu’ils ne sont pas prêts à recevoir le matériel de vote.
Sinon depuis la première programmation des élections, le matériel avait été acheminé, mais il y a eu des jeunes qui se sont opposés à son débarquement.
On a mené nos enquêtes pour savoir s’ils ont changé de position mais finalement nous avons trouvé qu’ils n’ont pas changé.
La commune urbaine de pilimini aussi, il n’ y a pas eu de bureaux de vote car les citoyens sont hostiles. Seuls 4 bureaux étaient retenus, mais j’ai pas pu les joindre pour savoir s’ils ont fonctionné ou pas.>>
Plus loin, la présidente de la CEPI de Koubia précise que c’est la même situation du côté de la commune de Missira:  << Dans la commune de Missira,  un seul centre de vote a fonctionné a Saré Kindja>> 
La seule satisfaction du point de vue fonctionnement des bureaux de vote se trouverait à Ghadha Woundou a précisé notre interlocutrice.
« Dans la commune de Ghadha Woundou, 14 bureaux de vote ont fonctionné normalement. Seul un seul se trouvant à la frontière avec le Mali n’a pas été joint faute de réseau téléphonique, mais le président de la CESPI m’a rassuré que ce bureau de vote aussi allait correctement fonctionner>>. 
 
Quant à la commune de Matakaou, le matériel a été déployé et certains centres ont fonctionné.
Il fait noter que sur 177 bureaux de  vote pour 59 230 électeurs de la circonscription électorale de Koubia, seul 49 bureaux étaient susceptibles de fonctionner durant cette journée électorale contestée par une bonne partie des citoyens.