Koundara : la manifestation du FNDC tuée dans l’œuf par les FDS ce samedi

0
869

La manifestation du  front national pour la défense de la constitution (FNDC) pour empêcher la tenue du double scrutin de demain dimanche n’a pas eu lieu ce samedi comme prévu dans le Badiar.

Pour cause, les forces de défenses et de sécurité avaient complètement quadrillé la ville dès le début de la matinée a t on appris des sources concordantes. « Aujourd’hui, à Koundara, la résistance active ne s’est pas déroulée comme on le souhaitait. Au moment où on s’apprêtait à nous retrouver au lieu de notre ralliement habituel, on a constaté un impressionnant dispositif sécuritaire. Les forces de défense et de sécurité, à bord des leurs pick-up étaient lourdement armés en plus des unités postées sur certains axes de la ville.
Du coup, nous n’avons pas réussi à faire notre rassemblement. Comme les gens d’ici ne sont pas habitués à ça, nous n’avons pas pu nous mobiliser pour faire notre résistance active « , précise Mamadou Chérif Diallo coordinateur de l’antenne locale du FNDC au téléphone de Guineenews.
Plus loin, le coordinateur ajoute : » dans la commune rurale de Sareboïdho, des accrochages entres manifestants et contre manifestants ont été signalés. Des cases ont été incendiées et des blessés ont également été enregistrés » , déplore Mamadou Chérif Diallo.
Dans le même sillage, un responsable local de la jeunesse de Sareboïdho renchérit  » effectivement, il y a eu des accrochages entre manifestants et contre manifestants ici aujourd’hui. Des cases ont été incendiées. Il y a eu aussi des blessés et des personnes interpellées « , explique t il au bout du fils.