Kounsitel-Gaoual : la commune connaît un manque criard d’infrastructures et d’enseignants

0
515

A l’image de plusieurs communes du pays, la commune rurale de Kounsitel, située à 17 kilomètres du centre – ville de Gaoual sur la nationale Labé – Koundara, est confrontée à un manque criard d’infrastructures scolaires et d’enseignants.

Dans la plupart des districts y compris celui du centre les écoles sont construites par les communautés et sont généralement faites en banco et coiffées de chaumes. A cela, il faut ajouter que bon nombre des enseignants dans ces écoles sont pris en charge par ces mêmes communautés.

Face à cette situation déplorable, Mamadou Chérif Diallo, le maire de cette commune rurale explique : « le système éducatif est confronté à des sérieux problèmes à Kounsitel. Il n’y a pas d’infrastructures scolaires dignes de nom. Il y a beaucoup d’écoles  en banco construites par la communauté et qui sont coiffées par de la paille. D’autres encore qui n’ont pas les moyens pour faire une école en banco, les font en petits hangars de bois pour servir d’écoles. Et pire encore, ce sont ces communautés soucieuses pour l’avenir de leurs enfants qui cherchent et payent les enseignants qui ne sont même pas parfois de la corporation ».

Poursuivant, il dira que : « l’éducation, de façon générale fait presque défaut à Kounsitel. Ça, c’est une réalité. Et je suis au regret de vous annoncer aujourd’hui que Kounsitel est la localité qui compte moins de personnes instruites ou intellectuelles à travers toute la Guinée. C’est grave. Aujourd’hui, nous voulons relever ce défi ».

Mais, souligne Mamadou Chérif Diallo : « les communautés se mobilisent pour la scolarisation de leurs enfants. Elles ont construit près d’une dizaine d’écoles de ce genre. Mais le problème majeur est que l’État n’assiste pas ou peu. Les communautés prennent elles-mêmes en charge les contractuels.  Quand je prends, par exemple, la localité de Himaya, il n’y a que deux enseignants titulaires pour tout le district. C’est regrettable ».

Ainsi, pour résoudre ce problème,  la mairie entend à travers la subvention allouée à la localité se battre pour avoir des infrastructures scolaires pour assurer l’éducation des enfants.