Kouratongo/Tougué : Des perturbations signalées par endroit

0
109

A l’instar des autres citoyens de la Guinée, ceux de Tougué sont depuis ce matin en train de s’acquitter de leur devoir civique.  Les opérations restent perturbées  à Kouratongo, sous préfectures située à 40 Km au Nord de la préfecture, a t -on appris.

Selon Samba Camara président de la CODEC (une coalition soutenant la réélection du président sortant ) et natif de la localité, des militants de l’UFDG, parti du principal opposant au président Alpha Condé, veulent à tout prix semer des troubles dans certains bureaux. « A Darou, il y a 4 délégués de l’UFDG qui ont bloqué le vote et jusqu’à 10 heures, les opérations n’ont pas encore démarré. A Koumbama,  il y a un ressortissant du nom de Taylor, qui est en train de semer la pagaille. A Horé Kollet, le délégué de l’UFDG a empêché le président du bureau de vote. Partout où ils savent qu’ils sont perdants, ils veulent boycotter. Ce qui est regrettable,  les agents de sécurité ne sont pas là encore« , a indiqué ce partisan du Rpg-arc-en-ciel.

De son côté l’UFDG soutient que c’est le RPG que veut frauder : « Darou, c’est le plus grand bureau de vote de la Commune Rurale donc le RPG veut passer par tous les moyens pour gagner ici. C’est pourquoi, nous avons pris toutes les dispositions pour empêcher cela. Nous avons envoyé un délégué titulaire et un suppléant qui reste dehors. Nous avons aussi beaucoup d’observateurs qui vont voter et attendre le soir pour sécuriser leur vote », a déclaré Aliou Konah, joint au téléphone.

Lamine Diallo, l’un des délégués de l’UFDG, nous a indiqué qu’il est menacé d’arrestation par le RPG à cause de sa  présence au bureau de vote de Darou.

S’agissant de la présence des forces de l’USSEL dans les bureaux de vote, le lieutenant colonel Honoré Kolié,  le commandant de la gendarmerie de Tougué précise : « nous avons envoyé 10 agents de l’USSEL dans la sous préfecture de Kouratongo depuis  hier. Malheureusement, le véhicule est tombé en panne et nos agents ne sont pas encore arrivés à destination« .

Au bureau de vote de Horé Kollet centre, toujours dans la commune de Kouratongo, le vote a été interrompu d’environ 15 minutes, selon Mamadou Alpha Diallo pour cause d’incompréhension entre le délégué de l’UFDG  et les membres du bureau de vote.

A noter que selon nos informations, le vote a repris dans les bureaux perturbés et que les agents de l’USSEL venaient d’arriver à Kouratongo.