Kouremale/Siguiri: après les violences, la vie reprend son cours normal

septembre 13, 2018 11:17
0

Cinq mois après les affrontements, la vie reprend son cours normal dans la zone frontalière  de Kouremalé, située à 76 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri.

Cette zone frontalière entre la Guinée et le Mali avait connu des troubles au mois de mai. Des violences qui se sont soldées par un mort, 63 blessés et a fait plusieurs déplacés. Cinq mois après ces affrontements, la vie reprend son cours normal. Les activités commerciales, d’orpaillage et autres trafics ont repris des deux côtés de la frontière (Mali, Guinée). Seul souvenir encore visible de ces violences, la carcasse du gros camion incendié.

Interrogés, les citoyens se disent regrettent ces violences qui ont causé beaucoup de dégâts : « c’était une situation déplorable. Mais c’est du passé. Avant tout, nous sommes des frères. Les activités ont repris comme avant « , rassure Braïma Kéita, citoyen à Kourémalé Mali.

« Nous sommes contents de la reprise des activités. Car, les affrontements n’ont que des conséquences négatives« , dira Ismaïla Sow, cambiste à Kouremalé Guinée.

Pour les autorités, il faut faire face aux choses sérieuses pour le développement. Ainsi le président de district du côté  de la Guinée, profite pour évoquer les difficultés de sa localité.

« La vie a bien repris. Il n’y a pas de problèmes avec les frères Maliens. Cette localité veut un lendemain meilleur, nous demandons aux autorités d’aider les 16 mille âmes de Kourémalé (Guinee) à avoir une école digne de nom, des lampadaires et des points d’adduction d’eau« , a indiqué Adama Kéita.