Kouroussa: huit personnes interpellées dans la sous-préfecture de Komala

novembre 5, 2018 1:39
0

Sur instruction des autorités préfectorales de Kouroussa, huit personnes ont été interpellées dans la nuit du samedi 3 à dimanche 4 novembre dans la sous-préfecture de Komola, située à une quarantaine de kilomètres. Ces jeunes interpelés empêchaient depuis trois semaines les autorités à installer les élus locaux.

C’est une force mixte, composée de la gendarmerie et de la police, qui  mené  nuitamment ces opérations à Komola et les interpellés ont été conduits à la Maison Centrale de Kouroussa.

Interrogé, le Secrétaire général de la jeunesse du parti nous confie : « dans la nuit du samedi au dimanche, à notre grande surprise, les forces de l’ordre ont débarqué à Komola pour arrêter certaines personnes sans convocation ni mandat d’arrêt comme si on n’est pas dans un État de droit. Dès que les gendarmes et les policiers sont entrés dans la ville, la population s’est levée  pour jeter des pierres… On a pensé que c’est un groupe de bandits qui est venu attaquer le village. Mais malgré ce soulèvement, Ils ont pu mettre main sur huit personnes. Ils sont actuellement détenus à la Maison Centrale de Kouroussa. »

La sous-préfecture de Komola est actuellement sous haute surveillance sécuritaire avant l’installation définitive du nouveau maire.