Kouroussa : les enseignants continuent de bouder les salles de classe

0
380

Ce lundi 8 octobre dans les différentes écoles publique et privée de Kouroussa, l’absence des enseignants et encadreurs se faisaient remarquer malgré la présence de quelques élèves dans la cours  du lycée Amicar Cabral et le collège Soundita Keita,  en passant par le groupe scolaire Famako, les écoles primaires et le secondaire. Une réalité qui signifie que le mot d’ordre de grève lancé par le SLECG a été largement suivi par  les enseignants.

Selon le représentant du SLEGC, le bureau national a demandé à l’ensemble des enseignants et enseignantes et chercheurs de Guinée de respecter le mot d’ordre de grève déclenché depuis le 03 octobre.  Les syndicats du secteur de l’éducation exigent l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail par l’augmentation du salaire, l’engagement des contractuels communautaires.

Les enseignants exigent des actes formels pour entériner les accords avant de lever le mot d’ordre de grève.