Koussy-Ley Miro : un pont de 85 m en lieu et place du bac

mai 23, 2019 4:30

Pour aller dans les sous-préfectures de Ley Miro, Donghol Touma ou encore Timbi sans passer par Pita centre, il fallait obligatoirement traverser le fleuve Kakrima à Koussy à l’aide du bac. Ça, c’est devenu du passé. Grâce à un financement du gouvernement guinéen, de l’OFID et de la BADEA, un grand ouvrage est en train d’être construit sur ce cours d’eau pour le bonheur des citoyens riverains.

Les travaux de construction de ce pont de 85 mètres linéaires sont confiés à l’entreprise chinoise, China Geo-Engineering-Corporation (CGC) pour une durée de 18 mois. Le 20 mai 2018, le ministre des Travaux publics est passé sur le site pour constater le niveau d’évolution des travaux.

Moustapha Naité s’est  dit satisfait de l’évolution des travaux : « Le constat est satisfaisant. Nous sommes sur le pont Koussy qui se trouve entre Pita et Télémélé, notamment les sous-préfectures Gougoudjè (Télimélé) et Ley Miro (Pita). Ce pont de 85 m va relier les deux préfectures pour faciliter le passage pour aller vers Télimélé, Kindia et Dubréka. C’est un pont extrêmement important. L’entreprise est à cheval. L’ordre de service a été donné au mois de mars. Le 14 avril, ils étaient totalement mobilisés avec la mission de contrôle. Nous constatons que les travaux avancent à grands pas, et on est vraiment satisfaits. Nous sommes confiants que d’ici que le délai n’arrive (18 mois, le délai contractuel), ils auront totalement fini ce chantier. C’est avec une note de satisfaction que je dis que nous sommes ravis de voir ce que nous sommes en train de voir. »

Adzinda A. Mafoya est le chef de la mission de contrôle Mauritanian Consulting Group (MCG). Il explique le niveau d’exécution des travaux et les caractéristiques du pont : « Nous avons un pont de 85 ML avec des voies d’accès d’un linéaire total en chaussée revêtue de 1,300 km. Le pont est caractérisé par 4 travées de 20 Ml chacune sur 7 appuis. Nous avons un pont à poutre préfabriqué. Aujourd’hui nous pouvons dire que les travaux sont exécutés globalement à environ 30%. Les travaux en cours d’exécution sont les pieux forés qui sont au total 30 que nous avons déjà finis. A cette date, nous avons déjà exécuté 3 semelles sur un total de 6. Nous avons déjà réalisé des piles qui sont amorcées. Les travaux de terrassement pour les voies d’accès sont en cours».

Le bac qui servait de passage a été immobilisé et sert de petit pont en attendant la fin des travaux.