voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Kouyaté sur le refus opposé à Cellou de voyager : « c’est humilier qui est le désir de ce régime… »

    Depuis l’étranger, le leader du Parti de l’Espoir et le Développement National (PEDN) Lansana Kouyaté condamne avec véhémence la récente interdiction de voyager opposée au président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo.

    Chez nos confrères de la radio Fim fm ce vendredi 19 mars, l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté a rappelé que ce n’est pas un fait nouveau. Pour lui, cela est arrivé à d’autres occasions notamment le confinement de son domicile, l’interdisant de sortir jusqu’à la saisie de son passeport. « Moi, je l’ai subi. Le président de l’UFR, Sidya Touré l’a aussi subi. L’épouse du président de l’UFDG a également subi la même chose. Le temps passe, l’histoire a la mémoire courte (…). Mais à quand on va quitter cet instinct basique qui ne donne pas la quiétude ? C’est humilier qui est le désir de ce régime et je crois que je ne peux pas dire plus clairement que cela. C’est un acte que je condamne », a-t-il dénoncé.

    Interrogé par nos confrères sur la nécessité de renouveler la classe politique guinéenne, M Kouyaté dira ceci : « quel que soit le renouvellement que vous ferez, dès lors que le président de la République a dit en 2011, que dans quelque temps, qu’il n’y aura plus d’opposants en Guinée, voilà un président démocratiquement élu qui prononce de telle phrase qui sonne très violemment dans la tête et dans les oreilles de tous ceux qui l’ont écouté. Comment un président démocrate qui s’est battu au nom de cette démocratie, qui a dit qu’il sera le Mandela de l’Afrique de l’Ouest peut prononcer de telles choses, être heureux qu’il n’y aura plus d’opposants, ce qu’il a dit, c’est ce qu’il a fait (…). De toutes les façons, nous sommes dans un régime de dictature, le mot n’est pas grave. »

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE