KPC : « Cette cérémonie a été organisée pour avoir les remarques  des uns et des autres »

0
1994

A Khorira, Kerfalla Person Camara « KPC » a indiqué l’un des objectifs de la visite à son complexe sportif et académique en construction était de recueillir les remarques et recommandations des visiteurs.  Il dit donc avoir pris bonne note de ces remarques et recommandations et promet qu’elles  impacteront le résultat final. Lisez ses propos

« Pour moi, c’est une très belle journée ( ce vendredi 10 juillet, ndlr). Une belle journée parce que j’ai profité des conseils des uns et des autres pour améliorer le travail que nous avons  commencé ici à Khorira. Justement, cette cérémonie a été organisée pour permettre aux uns et autres de voir le niveau d’avancement des travaux de l’académie et profiter ainsi des expériences des uns et des autres. Puisque, chacun avec l’expérience qu’il  a, peut apporter une contribution pouvant améliorer ce qui est déjà fait. Et, si le travail a été globalement approuvé, il y a eu quand même quelques recommandations comme celle du ministre Sanoussy Bantama Sow relative au développement des autres disciplines. Nous avons pris compte de toutes ces remarques et recommandations. Dans les mois à venir, au plus tard au mois de décembre, quand vous serez invités à l’inauguration, vous remarquerez qu’on n’a pris compte de ces recommandations.

Sur le coût d’investissement

Nous continuons encore à investir, on ne peut donc pas vous parler du coût d’investissement à ce stade du projet. Mais, ce coût vous sera dévoilé au temps opportun.  Pour le moment nous pouvons dire que c’est un investissement sur fonds propres.  Vous n’êtes pas sans savoir que je n’ai vécu qu’en Guinée. Tout ce que j’ai gagné, je l’ai gagné qu’en Guinée, et je l’investis en Guinée.

Sur le pourquoi des noms des anciennes gloires  

Moi je pense que tous ceux qui ont fait quelque chose pour la Guinée, quel que soit leur domaine d’activité, doivent être immortalisés.  Ceux qui ont incarné notre drapeau et notre emblème à l’international, nous devons faire en sorte que leurs enfants soient fiers de les avoir eus comme pères ou mères. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de baptiser ces bâtiments au nom de certaines gloires du Hafia 77