La Banque mondiale offre 99 motos et 24 véhicules aux ministères de l’Elevage et de la Santé

0
882
Quatre-vingt-dix-neuf (99) motocylettes de type Yamaya 100 AG et 24 véhicules Toyota Land Cruser 4×4, tel est le don que la Banque mondiale à travers les projets de Renforcement des services et capacités sanitaires (PRSCS) et celui du Renforcement des Systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE), remis ce jeudi, 27 août 2020 à Conakry aux ministres de l’Elevage, et de la Santé.

La cérémonie de remise officielle s’est déroulée entre le Représentant de l’UNOPS en Guinée, Adama Daou, le Coordonnateur de l’Unité de Gestion des Projets du ministère de la Santé, Dr Moustapha Grovogui et les ministres en charge de l’Elevage et de la Santé, respectivement, Roger Patrick Milliomno et le Médecin-colonel, Remy Lamah.

Les 99 motocyclettes Yamaha du projet REDISSE en faveur du ministère de l’Elevage d’un coût de 305 000 dollars US sont destinées au Réseau de surveillance des maladies animales en Guinée (REMAGUI) dans le cadre de la surveillance des maladies animales.

Les 24 véhicules d’un montant de 880 657 dollars US du PRSCS sont prévus pour les ministères de la Santé, de l’Action Sociale et de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation en vue du renforcement de leurs activités de supervision et suivi des services bénéficiaires. Ainsi, dix (10) véhicules sont affectés aux directions préfectorales de santé (DPS) de Dubréka, Coyah, Forécariah, Kindia, Télimelé, Kankan, Kérouané, Kouroussa, Mandiana et Siguiri ; deux (2) véhicules serviront les directions régionales de la Santé (DRS) de Kankan et Kindia. les douze (12) autres sont prévus pour niveau central, notamment les directions nationales, programmes et projets des ministères de la Santé, de l’Action Sociale, du Fonds de Développement Social et la Solidarité (FDSS) et de l’Administration du Territoire avec la direction de l’Etat Civil.

Au cours de cette remise, plusieurs allocutions ont été prononcées. C’est dans ce cadre que le Coordonnateur de l’Unité de gestion des projets du ministère de la Santé, Dr Moustapha Grovogui dira : « L’acquisition de ces matériels roulants sur le financement de la Banque Mondiale et leur mise à disposition aux services bénéficiaires par le département en charge de la santé permettront, sans nul doute, à la qualification de la prestation du personnel en charge de la gestion des maladies en Guinée. Dans le but ultime de prévenir, détecter et répondre à toutes crises sanitaires auxquelles le pays est confronté ». Avant de « saisir cette heureuse circonstance, pour saluer et remercier les acteurs de mise en œuvre de ces importants projets qui sont le PRSCS et le REGISSE ainsi que tous les partenaires techniques et financiers qui se dévouent pour soutenir l’élan de développement national ».   

L’emboîtant le pas, le ministre de l’Elevage, Roger Patrick Milliomono, tout en remerciant la Banque mondiale  » pour les efforts qu’elle ne cesse de consentir  » en faveur de son département à travers le REDISSE, a rappelé que, cette remise est une suite logique. En ce sens qu’une première de 90 motocyclettes avait récemment eu lieu ; des engins qui actuellement, sont opérationnels sur le terrain.

Pour lui, l’acquisition de ces motos par ces agents va permettre l’amélioration du système de surveillance des maladies animales prioritaires y compris celles communes aux hommes et aux animaux. Autant d’interventions qui traduisent à suffisance, la volonté de la Banque mondiale à appuyer le ministère de l’Elevage dans le renforcement de ses capacités de surveillance des maladies émergentes, ré-émergentes et endémiques et cela, dans une collaboration intersectorielle renforcée en matière de réponse et de préparation aux épidémies.

Avant de rassurer la donatrice de l’utilisation judicieuse de ces engins, le ministre notera que, ce matériel vient combler un grand vide car les services vétérinaires de terrain sont pour la plupart, confrontés à un manque de moyens logistiques.

Intervenant à son tour, le ministre de la Santé, colonel Remy Lamah a, au nom du président de la République, le Pr Alpha Condé et du gouvernement exprimé sa gratitude et celle de ses collaborateurs à l’endroit des partenaires techniques et financiers particulièrement la Banque Mondiale qui a assuré le financement du PRSCS et REDISSE.

En rassurant également de la bonne et judicieuse utilisation de ces engins, il indiquera :        » Notre pays étant situé dans une zone à haut risque pour les maladies infectieuses émergentes où, selon l’OMS, 75% des maladies transmissibles sont d’origine animale en raison du changement climatique occasionné par la destruction des habitacles des animaux, la Banque Mondiale en partenariat avec l’organisation Ouest africaine de la santé et la FAO a accepté d’aider les pays de la sous-région à travers le projet REDISSE pour leur permettre de mieux se préparer pour d’éventuelles épidémies »  

La cérémonie a pris fin par la signature des documents et la remise des clés de ces engins roulants.

A.K.Conté