La BONAGUI et la fondation PROSMI unies contre la cataracte !

mai 24, 2018 5:18
0

C’est une nouvelle qui réjouira certes nombre de patients souffrant de cataracte, maladie des yeux très invalidante dans le pays. Il s’agit bien de ce partenariat signé entre la Fondation PROSMI de la Première dame de Guinée Hadja Djènè Condé et la célèbre société des boissons non alcoolisées: la BONAGUI.

Ces deux structures ont conclu un contrat avec la Fondation ELENA BARRAQUER et RUTA DE LA LUZ d’Espagne pour opérer gratuitement des patients atteints de cette maladie des yeux en Guinée.

Du lundi 30 avril donc au vendredi 4 mai 2018, au CMC les « FLAMBOYANTS » de Petit Simbaya, dans la Commune de Ratoma, 1500 personnes ont été consultées parmi lesquelles 250 patients sont été opérés gratuitement de la cataracte. Interrogés sur leur état de santé après l’intervention, nombreux patients et des responsables médicaux ont exprimé leur satisfaction :

Ibrahima Kalil Traoré: je suis satisfait à plus d’un titre. Je remercie tout d’abord les initiateurs de ce programme, en l’occurrence la Fondation PROSMI, sa présidente Mme Condé Djènè Kaba, son équipe dynamique. Je félicite l’équipe de médecins d’ELENA BARRA-QUER et la société BONAGUI.

Mme Konaté Fatoumata Touré Médecin-Conseillère en Santé familiale et nutrition auprès de la Première Dame de la République: pendant cinq jours, ces activités se tiennent au CMC les Flamboyants. C’est des experts espagnols qui sont venus sur invitation de son excellence Madame la Première Dame avec l’appui du gouvernement guinéen et la Bonagui. Ils sont venus pour apporter un appui aux personnes ayant un problème de cataracte. Donc les opérations se déroulent normalement et gratuitement. Avant leur départ de la Guinée, les médecins ont été reçu par la première dame Hadja Djènè Kaba au Siège de la Fondation PROSMI.

Pour M. Jean Ntambwe, Directeur Général de la BONAGUI: l’opération s’est bien déroulée puisque nous avons pu soigner gratuitement 250 patients. Et Dr Elena Barraquer s’engage à revenir si les infrastructures plus équipées et plus larges pouvaient être trouvées pour aider son équipe à mieux travailler. Dans ce cas, elle pourrait revenir avec deux autres chirurgiens pour pouvoir opérer plus de quatre cent personnes. Tout de même nous sommes prêts à relever ce défi…

Pour Madame Elena Barraquer, Directrice en exercice à la Fondation Barraquer, les raisons qui l’ont poussé à opérer gratuitement sont purement humanitaires: pour moi et mon équipe, c’est un plaisir d’avoir eu l’occasion de venir en Afrique pour opérer les personnes souffrant de la cataracte.

J’aime mon travail de chirurgienne. J’aime encore davantage voir à quel point la vie des individus change une fois qu’ils ont recouvert la vue. Je remercie la Fondation Prosmi, les Flamboyants et Coca Cola Bonagui. On a été bien accueillie…

Pour M. Kerfala Kaba Directeur Exécutif de la Fondation Prosmi: je vous remercier au nom de son excellence Madame la Première dame de l’intérêt que vous portez sur notre pays. Puisque vous êtes déjà venus une fois et vous êtes là encore aujourd’hui. Et je suis sûr que vous reviendrez une troisième fois. J’aimerais également profiter de cette occasion pour remercier le bon travail que nous avons fait l’année passée et que nous continuons à faire cette année. Madame la présidente de la Fondation Barraquer vient de dire: laissez vos yeux s’amuser, c’est un véritable plaisir que de donner la vue à quelqu’un qui ne voyait plus. C’est vrai que nous avons énormément des domaines d’interventions.

Mais la santé est au cœur de nos activités car, la vue c’est la vie. Donc redonner la vue à quelqu’un, c’est lui donner une seconde chance, c’est lui redonner la vie ».

Avant la remise des cadeaux aux hôtes, la Première Dame de la République a annoncé que les médecins reviendraient l’année prochaine et que son souhait est d’élargir les opérations de cataracte à l’intérieur du pays.

Une très belle photo de famille de tous ces acteurs réunis au siège de la fondation Prosmi, a immortalisé le passage de l’équipe médicale d’Elena Barraquer en République de Guinée.

Pour une action humanitaire, cet immense service de traitement gratuit de plusieurs milliers de personnes souffrant de cataracte, est une belle opération de noblesse et mérite l’estime de toute la société guinéenne.