La caravane nationale citoyenne vient de s’achever à Kindia

0
593

Lancée  depuis le 23 novembre 2019  par le ministre de la Jeunesse et de l’emploi jeune, la caravane nationale citoyenne qui a sillonné les huit (8) régions administratives du pays, s’est achevée ce samedi dans la capitale des agrumes. Durant cette caravane, des activités destinées aux jeunes, sous l’égide  du département en charge de la jeunesse à travers  l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse (ANVJ), ont été déroulées, devant une soixantaine de jeunes participants, venus des différentes régions administratives du pays, par le biais de la sensibilisation.

Cette tournée de sensibilisation avait pour objectif de promouvoir la culture de la paix, la citoyenneté, l’unité nationale, la cohésion sociale, l’environnement durable et l’esprit du volontariat pour le développement.

Ce périple des caravaniers à travers le pays a été une grande satisfaction explique Maka Baldé, directeur national adjoint de l’agence nationale de volontariat jeunesse.

« Depuis le 23 novembre, nous sillonnons les 8 régions administratives du pays. Pendant ce périple nous avons sensibilisé les populations par rapport à la cohésion sociale, l’unité nationale, la citoyenneté, le bon vivre ensemble, la protection de l’environnement et à l’esprit de volontariat. Si vous voyez que ce projet a été réalisé c’est grâce à l’Agence Nationale de Volontariat Jeunesse qui a pris son bâton de pèlerin, qui a recruté les caravaniers dans toutes les régions de la guinée, et pendant cette tournée les populations ont adhéré cette initiative. Donc aujourd’hui à Kindia nous clôturons cette caravane citoyenne dans la plus grande satisfaction et nous comptons élargir l’année prochaine dans la sous-région avec toujours l’appui du département de la jeunesse », indique-t-il.

Présent à la cérémonie de clôture, le ministre de la Jeunesse et de l’emploi jeune, après avoir salué le courage des jeunes caravaniers qui ont consacré deux semaines à l’arrière-pays, afin de sensibiliser par le porte-à-porte d’autres jeunes sur la notion de paix, de cohésion sociale et la protection de l’environnement, a dit sa satisfaction concernant le déroulement de ce projet.

« Le gouvernement à travers le ministère de la Jeunesse et de l’emploi jeune, qui a confié cette activité à l’Agence Nationale de Volontariat Jeunesse qui mettra tout en œuvre pour renforcer cette dynamique citoyenne qui mobilise les jeunes leaders issus des mouvements associatifs de structures diverses venus des 4 coins de la guinée pour faire le tour de la Guinée avec comme objectif favoriser le vivre ensemble, l’interculturalité entre les guinéens qui ne se connaissent pas suffisamment, et cela favorise des préjugés ethniques et communautaires en mettant en place ensemble des jeunes guinéens venus de toutes les ethnies. Donc, cela a permis à chaque communauté de découvrir l’autre communauté, de prendre les spécificités positives de cette communauté, de comprendre que tout ce qui est dit en termes de clichés ne sont en réalité que des préjugés»,  a souligné Mouctar Diallo.

A rappeler que plusieurs jeunes et cadres de l’administration régionale ont massivement répondu à l’appel des caravaniers pour la paix et l’unité nationale dans notre pays.