La Chine contribue à la lutte contre l’épidémie en Afrique (Forum international)

0
766
Business team shaking hands in front of the flag

Wang Zefei

Le virus ne connaît pas de frontières. Seule la coopération de la communauté internationale permet de le vaincre. “Nous sommes très préoccupés par les risques graves auxquels sont confrontés tous les pays, notamment les pays en développement et les pays les moins avancés, tout particulièrement les pays d’Afrique et les petits États insulaires.” “Nous considérons que la défense sanitaire de l’Afrique est indispensable à la résilience sanitaire mondiale.” La Déclaration du Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement du G20 consacré au COVID-19 publié récemment a accordé une attention particulière à l’Afrique, ce qui résulte du consensus mondial pour s’unir dans la lutte contre l’épidémie. Cela montre aussi que la contribution de la communauté internationale à la lutte africaine contre l’épidémie revêt un sens particulier pour bien mener la bataille mondiale contre la pandémie de COVID-19.

“Nous devons travailler ensemble pour aider les pays en développement ayant un système de santé publique fragile à renforcer leurs capacités de réaction.” Lors du récent Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement du G20 consacré au COVID-19, l’initiative importante du président Xi Jinping, a apporté de la confiance absolue à la solidarité de la communauté internationale dans cette bataille. Elle a aussi donné des conseils pratiques pour renforcer les points forts et corriger les défauts de la santé publique mondiale. Se mettre à la place des autres pour répondre à leur besoin urgent afin de lutter contre l’épidémie avec les pays africains est la bonne voie à suivre.

Il y a plus d’un mois, les premiers kits de test du COVID-19 donnés gratuitement par la Chine au Centre africain de contrôle et de prévention des maladies sont déjà arrivés à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie. Ensuite, les matériels ont été acheminés successivement aux différents pays africains. Les experts chinois du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies ont tenu des vidéos conférences avec les représentants d’une vingtaine de pays africains afin d’échanger l’expérience et de trouver une solution ensemble. La Chine a fait un don de 20 millions de dollars à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), lequel serait utilisé principalement pour aider les pays en développement, y compris les pays africains. Il faut surtout saluer les actions d’aide à l’Afrique organisées par les provinces et les villes chinoises, les entreprises chinoises et la communauté des Chinois d’outre-mer. Encouragés et soutenus par le gouvernement, ils ont contribué à la lutte contre l’épidémie en Afrique par plusieurs formes et moyens. Que ce soit l’aide matérielle, l’échange d’information, le partage d’expérience ou la mobilisation de l’ensemble de la société et la coopération avec la partie tierce comme les organisations internationales, la Chine a été pionnière dans l’aide à l’Afrique à l’échelle internationale.

La Chine a parcouru la longue distance pour apporter l’aide. L’Afrique et la Chine restent de bons amis, partenaires et frères qui se soutiennent et s’entraident depuis toujours. Depuis le début de l’épidémie de COVID-19 en Chine, les pays et les organisations africains ont donné le soutien précieux et ferme à la lutte contre l’épidémie en Chine par de différents moyens. À n’importe quel moment, que ce soit le gouvernement ou la société civile, la Chine n’a jamais oublié ses frères africains. La Chine a montré son sens des responsabilités en aidant l’Afrique malgré la longue distance. Cela montre aussi le sens moral, la responsabilité et la hauteur de vue. Avec la juste conception de la justice et des intérêts, la Chine assume ses responsabilités envers le monde en apportant l’aide quand les gens ont le plus besoin. C’est avec la vision globale que la Chine place avant tout l’intérêt général et reste uni et solidaire avec le monde, afin de surmonter les difficultés du moment. La Chine se tient fermement aux côtés de l’Afrique. Voilà une belle illustration de la fraternité et de la solidarité à toute épreuve entre la Chine et l’Afrique. 

Face au risque majeur en matière de santé publique, le seul bon choix, c’est de coopérer. On se rappelle qu’en 2014, la Chine s’est mobilisée en premier pour aider les pays africains à combattre l’épidémie d’Ebola, ce qui a montré la plus grande vertu et l’amour. La Chine a aidé de nouveau l’Afrique à combattre l’épidémie de COVID-19. Cette nouvelle coopération sino-africaine avec des actions concrètes en matière de lutte contre l’épidémie sert de modèle en matière d’aide médicale à l’Afrique à l’international.

“Si les gens se rallient, alors le mont Taishan sera déplacé.” On trouve le proverbe sur l’emballage des matériels donnés par la Chine à l’Afrique pour lutter contre l’épidémie. Cette bataille ne connaît pas de frontières. Si les gens se fixent le même objectif et travaillent de concert, la coopération va finalement vaincre l’épidémie.

(Source: le Quotidien du Peuple)