La Chine contribue à la stabilité des chaînes d’approvisionnement mondiales

0
690

Chen Ling, journaliste du Quotidien du Peuple, partenaire de Guinéenews

Shanghai s’est mis à la place des entreprises pour comprendre et résoudre leurs problèmes. Des “listes de problèmes” ont été établies pour ensuite trouver des “listes de solutions”, pour que le taux de reprise du travail des entreprises à capitaux étrangers atteigne 99,9%. Les autorités de l’Industrie et des Technologies de l’information du Guangdong ont établi une liste de 102 entreprises manufacturières clés et ont mis en place un mécanisme de suivi et de service personnalisé pour chaque entreprise afin de faciliter la reprise du travail et de la production. Jiangxi a enlevé tous les obstacles pesant sur l’importation et l’exportation pour faciliter la reprise des opérations des trains de fret entre Nanchang et Rotterdam et des avions cargo entre Nanchang et Liège en Belgique. À mesure que les efforts de prévention et de contrôle de l’épidémie produisent des effets, de différentes provinces ont pris une multitude de mesures en faveur de la reprise ordonnée du travail et de la production de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Ces mesures ont non seulement résolu des problèmes urgents des entreprises, mais ont aussi apporté du soutien solide à la stabilité et à la sécurité des chaînes industrielles mondiales et des chaînes d’approvisionnement mondiales.

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19, la communauté internationale reste optimiste sur la résilience des chaînes industrielles et des chaînes d’approvisionnement chinoises. Mais des gens s’inquiètent des chocs provoqués par la propagation de l’épidémie dans le monde sur les chaînes industrielles et les chaînes d’approvisionnement chinoises. Comment analyser ce problème de façon rationnelle?

À court terme, l’impact de l’épidémie sur l’économie chinoise est inévitable. Certains secteurs et certaines entreprises vont subir des chocs dans une certaine mesure, d’autant plus que les chaînes d’approvisionnement mondiales sont profondément liées et interdépendantes les unes des autres. La prévention et le contrôle de l’épidémie à l’étranger auront un impact sur la Chine. Certaines entreprises d’export seront confrontées aux problèmes comme les difficultés pour recevoir des commandes et pour tenir leurs promesses, les obstacles dans les services logistiques mondiaux et la multiplication des barrières au commerce.

D’un côté, la Chine dispose du système manufacturier le plus grand, le plus diversifié et le mieux équipé au monde, ce qui en fait un maillon important dans les chaînes d’approvisionnement et les chaînes industrielles mondiales. Depuis l’éclatement de l’épidémie, des entreprises de fabrication d’appareils électroménagers comme Gree Electric et Midea Group ont lancé les lignes de production de masques. Le constructeur automobile SAIC-General Motors-Wuling Automobile a mis seulement 76 heures pour fabriquer lui-même des machines de production de masques entièrement automatiques. Sinopec a construit une usine de production de fibres fondu-soufflé, matière première pour la production de masques. Des entreprises ont “changé de métier” pour lutter contre l’épidémie, ce qui met en avant le système manufacturier complet et bien équipé en amont et en aval de la Chine. Dans les chaînes de valeur mondiales où les éléments comme la productivité et l’infrastructure sont de plus en plus importants, la Chine dispose des avantages comparatifs irremplaçables. On peut dire que l’épidémie ne pourra pas secouer la place occupée par la Chine dans les chaînes industrielles et les chaînes d’approvisionnement mondiales.

De l’autre côté, la prévention et le contrôle de l’épidémie en Chine continuent de s’améliorer. La reprise du travail et le retour à la vie normale s’accélèrent. Des secteurs clés et les entreprises en position de leader, y compris des entreprises à investissements étrangers, ont repris le travail et la production. Ceci montre la résilience des chaînes industrielles et des chaînes d’approvisionnement chinoises et a sécurisé les chaînes d’approvisionnement mondiales. En outre, la Chine a pris une série de mesures pour mitiger l’impact de l’épidémie et envisage de prendre des mesures ciblées. Grâce à ces mesures, malgré l’épidémie, les chaînes industrielles et les chaînes d’approvisionnement n’ont pas glissé de la Chine vers l’extérieur à grande échelle. L’attractivité de la Chine pour les industries du monde a même été renforcée.

Si l’on se projette sur le long terme, on se rend compte que la Chine est non seulement une partie essentielle des chaînes d’approvisionnement mondiales, mais aussi “le marché mondial” indispensable. En Chine, il y a non seulement des mesures de soutien aux entreprises à court terme, mais aussi des mécanismes d’amélioration de l’environnement des affaires à long terme. Il y a un grand marché, de nouvelles industries qui connaissent un essor et l’environnement des affaires qui s’améliorent sans cesse. Les atouts sur tous les plans de la Chine dans les chaînes industrielles et les chaînes d’approvisionnement mondiales seront renforcés, et non pas affaiblis.

Les faits parlent d’euxmêmes. Les performances chinoises pour stabiliser les chaînes d’approvisionnement mondiales illustrent une fois de plus le sens des responsabilités de la Chine, ce qui a été apprécié par un nombre croissant d’entreprises internationales clairvoyantes. Le groupe Lego du Danemark compte continuer à ouvrir 80 boutiques de détail en Chine. Tesla envisage d’accroître la capacité de production de sa grande usine à Shanghai après la reprise du travail et de la production. Par les mesures en faveur de la reprise du travail et de la production prises par la Chine au cours de l’élargissement de l’ouverture, la Chine contribue à la stabilité des chaînes d’approvisionnement mondiales et offre des opportunités aux entreprises internationales pour qu’elles partagent les dividendes de développement.