La Chine poursuit une reprise économique stable et continue

0
667

Lu Yanan, journaliste au Quotidien du Peuple, partenaire de Guineenews.org

Le PIB, calculé en prix comparable, a atteint 24 931 milliards de yuans au 1er trimestre en Chine, en progression de 18,3% sur un an et en hausse de 0,6% et 10,3% par rapport au 4e trimestre de 2020 et au 1er trimestre de 2019 respectivement, selon les chiffres du 1er trimestre publiés par le Bureau national des statistiques chinois le 16 avril. Afin d’éliminer l’influence d’une base de calcul très basse de 2020, la croissance de la même période de 2019 sert de base de calcul pour calculer la croissance moyenne en deux ans, qui se chiffre à 5,0%.

“Le PIB au 1er trimestre a progressé de 18,3% sur un an, ce qui s’explique par des facteurs incomparables, comme le PIB très bas au 1er trimestre de l’année dernière et l’augmentation du nombre de jours ouvrés parce que des employés sont restés où ils travaillent sans retourner dans leur ville natale pour le Nouvel an chinois. D’autre part, le PIB a augmenté de 0,6% par rapport au 4e trimestre de 2020. La croissance moyenne sur deux ans s’établit à 5,0%, ce qui montre que l’économie reprend de façon stable en Chine”, a dit Liu Aihua, porte-parole du Bureau national des statistiques chinois. Face aux défis posés par la recrudescence de l’épidémie en hiver et au printemps et aux incertitudes liées à l’environnement extérieur, la Chine a pu consolider et renouveler parallèlement les progrès dans la lutte contre l’épidémie et le développement économique et social. “La reprise économique en Chine est sur un bon point de départ et se poursuit de façon stable en général.”

Les forces endogènes de croissance sont renforcées, à en savoir par la consommation. En mars, la vente au détail des produits de consommation a progressé de 34,2% sur un an, soit 0,4 point de pourcentage plus rapide par rapport à janvier et février. S’agissant des investissements, les investissements dans les industries de haute technologie et dans les secteurs sociaux ont augmenté de 9,9% et 9,6% en moyenne en deux ans respectivement. La structure d’investissement est aussi optimisée. S’agissant des importations, en mars, les importations des marchandises ont enregistré une hausse de 27,7% sur un an. C’est la première fois que les importations augmentent plus vite que les exportations, montrant la consolidation et le renforcement de la reprise de la demande intérieure.

L’offre s’améliore qualitativement. Au 1er trimestre, la valeur ajoutée des entreprises manufacturières de haute technologie de taille significative a progressé de 31,2% en glissement annuel et de 12,3% en moyenne en deux ans. La valeur ajoutée du secteur de fabrication d’équipement a bondi de 39,9% en glissement annuel et de 9,7% en moyenne en deux ans. Les deux secteurs ont enregistré une croissance plus rapide que la croissance globale des entreprises industrielles de taille significative. Au 1er trimestre, les investissements dans les secteurs de haute technologie ont grimpé de 37,3% en glissement annuel et de 9,9% en moyenne sur deux ans, soit 7 points de pourcentage plus rapide que les investissements totaux. Par ailleurs, la production de produits intelligents et sobres en carbone a augmenté rapidement au 1er trimestre. La production de voitures électriques, robots industriels et micro-ordinateurs a augmenté de 3,1 fois, 1,1 fois et de 73,6% en glissement annuel, enregistrant tous une croissance moyenne en deux ans à deux chiffres. Au 1er trimestre, la consommation d’énergie par unité de PIB a baissé de 3,1% sur un an, selon une estimation préliminaire.

La croissance économique se poursuit tout en optimisant sa qualité et son efficacité. S’agissant des entreprises, de janvier à février, les bénéfices des entreprises industrielles de taille significative ont augmenté de 1,79 fois sur un an et ont enregistré une progression moyenne de 31,2% en deux ans. Les entreprises de services de taille significative ont renoué avec les bénéfices, avec un bénéfice total de 169 milliards de yuans. S’agissant des habitants, au 1er trimestre, le revenu disponible moyen par habitant a augmenté de 13,7% sur un an et de 4,5% en moyenne en deux ans. Le revenu des habitants ruraux a augmenté plus vite que celui des habitants urbains.

Les indices de prévision partent à la hausse. En mars, l’indice des directeurs des achats (PMI) manufacturier s’établit à 51,9%, en progression 1,3 point de pourcentage par rapport au mois dernier. Cet indice a dépassé le seuil de 51,0% séparant contraction et expansion pendant 13 mois d’affilée. L’indice d’activité commerciale non manufacturière a grimpé à 56,3%, soit une progression de 4,9 points de pourcentage. L’indice PMI global a bondi à 55,3%, soit une hausse de 3,7 points de pourcentage. L’indice de prévision de la production des entreprises manufacturières et l’indice de prévision des opérations des entreprises non manufacturières poursuivent la tendance à la hausse et se stabilisent à 60%

Le Fonds monétaire international a révisé ses prévisions de croissance de l’année 2021 et a revu à la hausse la croissance de la Chine, à 8,4%. “Les prévision révisées montrent la confiance et les attentes de la communauté internationale dans le développement économique de la Chine durant toute l’année. L’économie chinoise poursuivra la dynamique de reprise stable et robuste tout au long de l’année”, a dit Liu Aihua.

“La reprise économique se poursuit au 1er trimestre, avec un nombre croissant de facteurs positifs”, a indiqué Liu Aihua. “La Chine a réuni toutes les conditions favorables à une croissance stable et robuste, grâce à la reprise économique stable et aux atouts à long terme de la Chine, comme la base matérielle abondante de l’économie chinoise, le système industriel complet et les ressources humaines abondantes.”