La cinglante repartie de l’USTG à Abdoulaye Sow de la FESABAG: «cet homme est un habitué de la traitrise»

juillet 5, 2018 5:11
0

En réunion extraordinaire ce mercredi 5 juillet à son siège à Kaloum, le Bureau Exécutif National de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée) a condamné la rencontre organisée à la Bourse du Travail par leur camarade Abdoulaye Sow, Secrétaire général de la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Micro-finances de Guinée (FESABAG).

Pour l’USTG, c’est un acte orchestré par son premier Secrétaire général adjoint dans le but de saboter la grève déclenchée par l’inter centrale syndicale CNTG-USTG.

Dans la déclaration, l’USTG affirme qu’il lui a été rapporté les propos ‘’tendancieux’’ tenus par Abdoulaye Sow lors de cette rencontre. Il s’agit d’une volonté, estime l’USTG, de contrecarrer la décision de l’inter centrale d’aller en grève pour dénoncer l’augmentation unilatérale de 25% du prix du carburant à la pompe par le gouvernement.

Selon l’USTG, cette décision de Abdoulaye Sow est un ‘’acte officiel pour soutenir la décision qui maltraite tous les Guinéens au moment où la misère a pris racine dans tous les foyers’’.

 « Abdoulaye Sow est un garçon habitué de la traitrise en se mettant au service de tous ceux qui cherchent à porter préjudice aux intérêts des travailleurs et aujourd’hui tout en élargissant ses griffes au peuple de Guinée’’, s’est indigné  l’USTG qui, dans la même lancée, a accusé Abdoulaye Sow de ne pas être  un démocrate.

«Même dans sa structure interne, il désolidarise la FESABAG du mouvement social guinéen. Abdoulaye Sow se sent heureux qu’une décision soit prise pour aggraver la misère que connait le peuple de Guinée», a fustigé l’USTG qui a réaffirmé l’engagement de l’inter centrale (CNTG-USTG) à barrer la route à ce qu’elle appelle ‘’l’opportunisme’’ du Secrétaire général de la FESABAG dont, dénonce-t-elle, ‘’le manteau de syndicaliste ne sert plus qu’à nuire aux intérêts des travailleurs.’’

Il faut par ailleurs préciser que la déclaration a été lue par Elhadj Alpha Mamadou Diallo, Secrétaire chargé de l’administration et de la décentralisation de l’USTG.