La compagnie SPIC, ex CPI, à travers sa filiale SPIC-Guinea, fait un don de denrées alimentaires aux communautés

0
765

Conakry, le 11 Mai 2020, dans le cadre de la consolidation et du renforcement des relations de bon voisinage entre la société et les communautés riveraines de son projet d’alumine en Guinée, State Power Investment Corporation (SPIC), Ex CPI, à travers sa filiale SPIC-Guinea, a fait une donation de denrées alimentaires aux communautés impactées par le projet à l’occasion du mois saint de Ramadan, du 30 Avril au 05 Mai 2020. Ces actes positifs hautement salués par les autorités administratives et décentralisées ainsi que par les populations des zones précitées, sont une tradition de près de dix (10) ans de pratique ; signe de cohésion et de franche collaboration entre la société SPIC-Guinea et les communautés riveraines.

Pour un budget de 234 110 000 GNF (Deux Cent trente Quatre Millions Dix mille Francs Guinéens), les Directions Administrative et Commerciale de SPIC Guinea ont assuré ces activités humanitaires de distribution dans les localités minières. Les vivres distribués sont:

  • Des tonnes de Riz ;
  • Des quantités importantes de bidons d’huiles
  • De tonnes de sacs de sucres etc.

Les localités bénéficiaires sont entre autres :

La Préfecture de Télimélé ; la Commune Urbaine, et les Communes Rurales de Koba, Tarihoye, Konsotamy et Missira.

La Préfecture de Boffa : (la Commune urbaine, les Communes Rurales de Kolia, Douprou et un plus de 40 villages et secteurs situés le long du corridor de transport reliant la zone portuaire et industrielle de Cap Verga à la mine du Bloc sud au Kolia.

Par ailleurs, au moment où SPIC-Guinea s’active pleinement dans les travaux de construction de sa plateforme portuaire et de son corridor en ces moments particulièrement difficiles de crise sanitaire de Covid-19, la Direction a saisie l’occasion pour faire des dons de Kits sanitaire, de masques, de sceaux, de javels etc. et autres produits aux populations riveraines du projet. Ces activités de distributions de kits ont été accompagnées de campagnes de sensibilisation pour le respect des gestes barrières et de distanciation sociale.

C’est le lieu pour la Direction de SPIC Guinea, de réaffirmer sa ferme volonté à respecter ses responsabilités sociétales envers les communautés et ses engagements contractuels auprès de l’Administration minière.

La Direction Générale de SPIC-Guinea, remercie l’ensemble des autorités administrative et décentralisée ainsi que les braves populations pour l’accueil chaleureux réservé à ses missions de distribution de ces vivres et de kits dans les localités concernées.

Note Technique :

State Power Investment Corporation Limited (SPIC) a été fondée en juin 2015, par la fusion de China Power Investment Corporation (CPI) et State Nuclear Power Technology Corporation (SNPTC), est l’un des cinq plus grands producteurs d’électricité en Chine et huitième producteur d’aluminium dans le monde.

Ayant une forte expérience dans l’industrie extractive, la capacité de production de l’aluminium électrolysé de SPIC est de 2,485 millions de tonnes par an et celle de la production d’alumine est de 2,6 millions de tonne par an. La longueur de son chemin de fer est de 331 kms ; la capacité de production du charbon est de 80,1 millions de tonnes par an.

Pour des raisons d’innovation et de la coopération stratégique entre les Etats chinois et Guinéens, SPIC-API, détenue à 100 % par SPIC, s’active pour développer le projet d’alumine en Guinée et se consacre à convertir son énorme avantage des ressources de bauxite en une opportunité économique en Guinée afin de créer des postes d’emploi et d’améliorer la vie des populations guinéennes.

Avec un investissement global de près 5.4 milliards de dollars, le projet d’alumine en Guinée se compose en défférentes phases:

  • Phase I : une mine de bauxite dont la capacité de production annuelle est de 7.5 millions de tonnes ; un corridor de transport ; un port maritime et des autres infrastructures auxiliaire ;
  • Phase II : Extension de la mine à 12,000,000 Tonnes/an ; une raffinerie d’alumine de 1,200,000 tonnes/an, extension du corridor de transport, un pipeline de transportation ; extension du port maritime etc ;
  • Phase III : extension de la raffinerie d’alumine à 4,000 000 de tonnes par an ; développement d’une zone de coopération éconimique et industrielle au Cap Verga avec une prévision du chemin de fer pour lier l’intérieur du pays avec la zone industrielle et port au Cap Verga.