La connexion à Internet est bloquée en Guinée…

0
1000

Contrairement à la « vraie fausse » annonce de la guinéenne de large bande (GUILAB) portant report des travaux dans une semaine (lire ou relire le communiqué), la fourniture des services Internet de tous les opérateurs de téléphonie a été brusquement interrompue ce vendredi soir sur toute l’étendue du territoire de la République de Guinée.

Cette interruption intervient 48 heures avant la tenue du double scrutin législatives et référendaire et à la veille des manifestations annoncées par le front national pour la défense de la défense de la constitution (FNDC) qui auront lieu le 21 et 22 mars 2020.

Faut-il souligner que la tension est montée d’un cran ce vendredi à Conakry suite aux tirs entendus au camp Alpha Yaya Diallo, la plus grande garnison militaire de la capitale Conakry. De sources concordantes, il y aurait eu un mort suite aux échanges entre des soldats.

Nous y reviendrons.