La femme du syndicaliste Mara très en colère: «nous avons affaire à une justice téléguidée»

juin 28, 2018 7:43
0

Déçue, révoltée, l’épouse du syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara a sévèrement critiqué la justice guinéenne après la décision du tribunal de première instance de Dixinn condamnant son mari à 6 mois de prison dont quatre assortis de sursis. Pour elle, cette décision est l’œuvre parfaite « d’une justice dépendante et soumise ». Lisez plutôt sa réaction :

« La justice guinéenne a encore prouvé combien de fois elle est dépendante et soumise, combien de fois elle est sous perfusion. Nous avons aujourd’hui affaire à une justice téléguidée. Je suis très à l’aise en le disant, parce que  le monde entier est témoin de cela. Même sous les régimes militaires, nous n’avons pas connu ces genres d’actes. C’est très regrettable de voir que notre justice n’inspire pas confiance. N’oublions pas qu’il y a eu une décision de la Cour d’appel dans ce dossier, mais qu’elle n’a jamais été appliquée. On se demande alors pourquoi elle n’a pas été appliquée. Au lieu de l’appliquer, il a fallu une requalification des faits pour coller quelque chose à mon mari. Pourquoi requalifier les accusations si les premières ne tiennent pas la route ? Comme je l’ai déjà dit, c’est très regrettable. Si nous voulons construire une nation unie, il nous faut une justice capable de dire la vérité. La vérité dans cette affaire c’est que c’est le président de la République qui a ordonné l’arrestation de mon mari… Il faut qu’il y ait des personnes capables d’appuyer sur le bouton rouge et de dire non au président. Il se fait entourer par des béni-oui-oui qui diront après que ce sont des ordres qu’ils ont reçus. C’est très regrettable ! D’ailleurs, cette décision est nulle à mon avis. Parce qu’il y a eu une première décision qui n’a jamais été appliquée dans ce dossier. Cela veut aussi dire que certains cadres de cette justice ne font pas confiance au travail d’autres. C’est regrettable ! ».