voir Plus
    samedi, 10 avril 2021
    33 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    La fête du travail ensanglantée à Conakry : Soumah et Cie portent plainte pour « tentative d’assassinat »

    À la suite des violences qui ont émaillé ce mercredi 1er mai 2019 la fête du travail à Conakry, Aboubacar Soumah, Abdoulaye Sow et plusieurs autres syndicalistes ont porté plainte contre Abdoulaye Camara, secrétaire général de l’autre faction de l’USTG, et cinq autres membres de son groupe pour « tentative d’assassinat, coups et blessures volontaires, violences et vol ».

    Dans leur plainte adressée à la DPJ (Direction de la Police Judiciaire) et dont Guineenews a obtenu copie, les membres de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée) version Abdoulaye Sow indiquent qu’ils se sont rendus au Palais du peuple pour célébrer la fête internationale du travail. « A leur arrivée, ils ont été violemment accueillis par des coups de pierres, de gourdins et d’armes blanches pour les empêcher d’accéder à l’esplanade du Palais du peuple où, la fête devait se tenir ; dans la foulée, Monsieur Tamba Abel Bourouno a administré des coups sur la tête de Monsieur Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG avant de le menacer publiquement de mort », indique la plainte.

    « Plusieurs autres personnes ont été sauvagement battues et blessées par les assaillants et loubards fortement mobilisés par les commanditaires de cette agression barbare », peut-on aussi lire dans la plainte.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE