La Fondation Abdou Mbaye outille 25 filles en techniques entrepreneuriat et de leadership féminin

0
271

En prélude à la huitième édition de la Journée internationale de la fille, la Fondation Abdou Mbaye (FAM) a initié une formation axée sur entrepreneuriat et le leadership féminin à l’intention de 25 jeunes filles issues d’ONG féminines, du Club des jeunes filles leaders, d’entrepreneures.

Selon la facilitatrice de la formation, Kadija Bah, il s’agit d’une journée avec plus de partages que de formation, vu qu’on ne peut pas parler entrepreneuriat en une demie journée. « C’est surtout leur montrer comment passer de l’idée au projet pour les encourager à se lancer et atteindre rapidement leur objectif », a-t-elle expliqué.

La séance de formation est accompagnée par Plan international Guinée œuvrant pour la promotion et la protection des droits de l’Enfant et particulièrement ceux des filles. Pour la responsable du Partenariat de cette organisation, Diane Zoungrana, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie pays de Plan Guinée pour les 5 prochaines années, donnent un ferme engagement à soutenir tout ce qui est lié à l’égalité, aux droits des filles.

« On a aussi une campagne à l’interne qui promeut les questions de leadership féminin. C’est dans ce cadre-là qu’on a décidé d’accompagner la Fondation Abdou Mbaye pour cette activité qui entre en droite ligne dans nos objectifs, mais aussi dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la fille », a indiqué Mme Kouyaté Diane Zoungrana qui ajoute qu’en s’associant à la Fondation, Plan veut outiller les filles en les rendant plus aptes à prendre des orientations éclairées sur leurs vies, mais aussi susciter en elles l’esprit entrepreneuriat pour être leaders dans leurs domaines respectifs. « Et pour cela, elles ont besoin d’avoir certains acquis pour y arriver », a-t-elle motivé.

Hadja Aissatou Barry, présidente du groupe thématique Mariage précoce du Club des jeunes filles leaders de Guinée pris part à cette formation. Ce qui rend contente la jeune fille de 12 ans qui ambitionne de créer sa propre entreprise durant les prochaines années. Il en est de même pour Hadiatou Barry, membre de l’ONG ADDF qui lutte pour les droits des enfants et des femmes de Fria. « Avec les acquis de cette formation, je serai apte à fonder une entreprise et à engager d’autres personnes qui vont travailler avec moi, et même à former d’autres personnes pour qu’elles deviennent entrepreneures comme moi », a affiché Hadiatou Barry.

La Fondation Abdou Mbaye promeut les actions en faveur de la cause féminine et aussi lutte contre tout la conception erronée qui fait penser que la femme est une couche à négliger. D’où l’initiation de cette formation qui, aux dires de Mme Dieng Ana, permettra aux bénéficiaires d’être outillées afin de pouvoir entreprendre dans l’avenir.