La Fondation Abdou Mbaye s’investit dans un projet musical pour sensibiliser autour de la paix

0
858

Partie du constat que très souvent les périodes préélectorales, électorales et postélectorales sont caractérisées par de vives tensions à travers le pays, la Fondation Abdou Mbaye veut prendre le taureau par les cornes pour réunir les artistes autour d’un projet musical pour sensibiliser la population.

Ledit projet regroupe la crème des artistes de la musique urbaine et celle populaire, dont Singleton, Lévy Bobo, Soul Bang’s, Azaya, Degg J Force 3, One Time, Mousto, Seyni Malomou, Oudy 1er et Sékouba Bambino.

Justifiant sa participation à cette compilation, Kandia Kora indique que ça fait plaisir de retrouver les amis artistes, composer ensemble autour d’une même idée pour parler des problèmes du pays et surtout sensibiliser les gens à travers la musique. « Et tout ce qui traite de la paix, c’est obligatoire que je me mette dans la danse », a-t-il dit.

De son côté, Lévy Bobo soutient que l’idée, c’est de se donner la main et porter le même langage afin que la paix cesse d’être un vain mot dans la tête de certains concitoyens et que celle-ci devienne un comportement.

Marcus du groupe Banlieuz’Art réalise à son tour que la Guinée a besoin de paix et d’unité nationale. « Parce qu’on voit comment on est divisés en ce moment. Donc, nous en tant que leaders d’opinion, en tant porteurs de la voix des sans-voix, il est important pour nous de nous impliquer et d’inviter les gens à la paix et à l’unité nationale », explique-t-il.

Soul Bang’s et son épouse Manamba Kanté sont également sur le projet. Et quand ils ont été sollicités par la Fondation pour y prendre part, le RnB Boss dit avoir tout de suite donné son accord, au regard de l’importance que revêt celui-ci. « Ma femme et moi sommes donc partants », confie Souleymane Bangoura.

Aux dires d’Abdou Mbaye, ce projet musical est une compilation humanitaire qui aborde plusieurs thèmes, notamment l’assainissement, le réchauffement climatique, les violences faites aux femmes et les droits de l’Enfant. A terme, elle sera bouclée par des concerts, des conférences, et des panels autour de l’unité et la paix.