La Guinée  condamnée par la Cour d’appel  Paris ? Le démenti de l’agent judiciaire de l’Etat

0
707

L’Agent judiciaire de l’Etat dément les informations selon lesquelles la Guinée a été condamnée par  la Cour d’appel de Paris dans un dossier l’opposant au fournisseur  de solutions numériques pour les gouvernements et les autorités de règlementation, Global Voice Group. Selon ces informations relayées par la presse locale, l’Etat guinéen a été condamné au paiement de plus de 20 millions d’euros à Global Voice Group.

 « Nous tenons à rappeler qu’aucune procédure judiciaire ne peut être engagée pour ou contre l’Etat guinéen si ce n’est à la requête de l’Agent judiciaire de l’Etat… ». Souligne l’Agent judiciaire de l’Etat dans un communiqué dans lequel il se défend également contre des informations faisant cas d’une procédure judiciaire engagée par le ministre des Télécommunications contre certains cadres de l’ARPT (Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications).

L’Agent judiciaire de l’Etat confirme tout de même l’existence des deux procédures devant la Cour d’appel de Paris et devant le tribunal de première instance de Kaloum (Conakry). Mais, précise-t-il, il n’a connaissance d’aucune décision rendue par l’une ou l’autre des deux juridictions.