La Guinéenne d’industries vole au secours de la mosquée de Kissosso

mai 14, 2018 4:48
0

Bâtie sur une superficie de 506,77m2, la mosquée de Kissosso, située en haute banlieue de Conakry et dont les travaux du bâtiment principal sont à moitié terminés, manque de toilette et de chambre mortuaire. Sollicitée par les responsables du quartier pour la finition de cette bâtisse religieuse, la société de production et de commercialisation de Tôles et de Ciments, La Guinéenne D’Industries (GI), a répondu favorablement en octroyant à la mosquée 15 tonnes de ciments et 400 feuilles de tôles. La remise du don a eu lieu dans l’enceinte de la mosquée en présence des imams, des autorités du quartier et du représentant de la ligue communale.

« Nous avons un espace très grand, qui malheureusement est tout couvert de poussière et de sable. Donc, notre souhait c’est de faire de ce lieu, une mosquée exemplaire dans Conakry. En plus, il n’y a ni toilette, ni morgue, c’est pourquoi nous avons demandé de l’aide au près de la GI » dira à l’entame le président du conseil de mosquée Elhadj Kandjoura Konaté.
Une Sollicitude qui est tombée dans de bonnes oreilles. Car aussitôt, interpellée, la GI a apporté son assistance pour la finalisation de la mosquée. A la tête de la délégation de la société donatrice, le Directeur des ressources humaines Mohamed Ouattara qui a expliqué les raisons qui ont motivé l’octroi de ce don.

«La Direction générale de la GI dans sa démarche de responsabilité sociétale a décidé il y’a un certain moment d’apporter son aide auprès des communautés avoisinantes de nos différents sites. Et le projet initial c’était de faire un forage pour la population mais après concertation avec les autorités du quartier, il a été ressorti que le besoin le plus urgent est la finition de la mosquée du quartier.

En bon musulman, M. Ouattara a affirmé que « cet acte est beaucoup plus symbolique et différent des autres que nous réalisons parce qu’il a un lien avec notre vie ici et il a un lien avec la vie de l’autre coté ». A l’en croire, la GI envisage aussi d’apporter son assistance pour la construction du siège du quartier. « Nous ne pouvons pas tout faire pour vous, mais nous allons vous assister en fonction de nos moyens dans vos difficultés» promet-il au nom de son entreprise.
D’une capacité d’accueil de 1 500 places, c’est la première fois que la mosquée reçoit un geste extérieur. Elle a été construite sur fonds de cotisation des citoyens du quartier. C’est pourquoi le don de la GI a marqué le président du conseil du quartier de Kissosso. Elhadj Aboubacar Sylla, après avoir magnifié et remercié les donateurs, il leur a promis d’être très reconnaissant. «Ce don vient à point nommé car la mosquée est à 50% de sa réalisation. Pour finir, il a invité la jeunesse à sauvegarder la vie de cette usine et à être garante de sa sécurité.