« La Haute-Guinée ne soutient plus Alpha Condé », dixit Dr Ousmane Kaba

0
788

Le président du PADES (Parti des Démocrates pour l’Espoir), qui s’est déjà déclaré candidat pour les élections présidentielles du 18 octobre prochain avec ou sans la participation d’Alpha Condé, continue de critiquer sévèrement le bilan de ce dernier.

Justement à en croire le président du PADES, cette idée d’une Haute Guinée, autrefois bastion électoral imprenable pour Alpha Condé, est désormais révolue. Il  n’a pas hésité à le déclarer dans la soirée de ce lundi 17 Août 2020, en marge d’une conférence de presse animée à sa résidence privée située à 7 KM du centre urbain.

« Après 10 ans en Guinée, la réalité sociopolitique  n’est plus la même. La Haute-Guinée qui soutenait aveuglement le professeur Alpha Condé, ne l’est plus. Il y a beaucoup de manifestations de colère aujourd’hui en Haute-Guinée. Ce qui n’était pas le cas avant. Et en abordant la méthodologie de l’échantillonnage, on constate aujourd’hui dans les cafés-bars et autres espaces de retrouvaille à travers la région, que les mentalités ont évolué. La politique, ce n’est pas de l’imagination. L’opinion a drastiquement changé. Donc la Haute-Guinée ne soutient plus le professeur Alpha Condé. J’en suis certain », a-t-il assuré.

Cette disgrâce dans laquelle serait tombée le président de la république Alpha Condé en Hauté-Guinée, Dr. Ousmane Kaba, croit savoir les raisons.

« C’est simple, d’abord parce qu’il n’y a aucune raison que les gens continuent de soutenir quelqu’un qui, en dix ans, n’as pas pu donner de l’électricité ne serait-ce qu’au chef lieu de région qui est Kankan. Faut-il rappeler que Kankan est quand même la deuxième ville de la Guinée depuis son indépendance. Dix ans, pas de courant, pas de routes et pas d’adduction en eau potable, Alpha Condé a failli devant ses communautés. Et c’est pourquoi, il n’est plus soutenu. Un drap neuf qui n’a pas pu vous protéger du froid, ce n’est pas étant vieux, qu’il en sera capable », a-t-il dit avec ironie.

Au-delà même de la Haute Guinée, le natif de Karifamoriah, soutient aussi que la nouvelle cartographie politique du pays n’est pas du tout en faveur d’Alpha Condé.

«  Si la Haute Guinée ne le soutient pas, moi qui vis au quotidien à Conakry, je puis vous assurer qu’en Basse-Côte, c’est pire. Il y a là-bas aussi beaucoup de mouvements de contestation réprimés même dans le sang.  C’est la même chose en région forestière et c’est la même chose au Foutah. La vérité c’est qu’il n’y a plus de grands électeurs derrière Alpha Condé. Donc, s’il vient aux élections, Alpha Condé n’a aucune chance de remporter le scrutin », a-t-il ajouté pour finir.