La  manifestation du FNDC vue dans les villes de l’intérieur

0
231
manifs, marche, FNDC

A l’instar de la zone spéciale de Conakry, les partisans du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) se sont mobilisés et ont marché dans plusieurs villes de l’intérieur du pays où ils ont réussi à paralyser les activités. Déjà en début de semaine, certaines préfectures comme Labé avaient anticipé la marche. Les manifestants de ces régions ont devancé ceux de Conakry  pour exprimer leur  refus contre le référendum pouvant aboutir à une nouvelle Constitution et probablement au troisième mandat du Président Alpha Condé.

Pour la journée d’aujourd’hui, d’autres villes ont emboité le pas à Conakry. C’est le cas de Fria où les partisans du  »non » au troisième mandat du Président Alpha Condé ont bravé la décision de la Préfète. Laquelle décision interdisait la marche du FNDC dans la ville. Ainsi les manifestants de Fria ont marché pacifiquement des quartiers périphériques au stade Konko Sylla en passant par le centre-ville. Ils ont réussi à tenir un meeting au stade devant plusieurs partisans acquis à la cause du FNDC. Meeting au cours duquel ils ont exprimé leur désapprobation à l’organisation du référendum et demandé la libération des membres du FNDC.

A Lelouma, les activités ont été paralysées à cause de la marche pacifique organisée par la délégation régionale du FNDC. Déjà très tôt le matin, les commerces, les écoles et autres magasins ont fermé malgré les appels des autorités demandant aux commerçants d’ouvrir et permettre aux citoyens de vaguer à leurs occupations.

Par contre à Kindia, la marché a été étouffée suite à l’arrestation du coordinateur régional du FNDC  ainsi que quatre membres. Arrêtés par les forces de l’ordre qui ont appliqué à la lettre les consignes des autorités préfectorales, le coordinateur et ses compagnons ont été conduits à la Maison centrale de Kindia.