La marche des enseignants à Kaloum comme si vous y étiez

0

Malgré le refus à eux opposé par les agents des forces de l’ordre pour la tenue de leur marche, les enseignants ont tenu à réaliser leur penchant au centre-ville de Kaloum, à Conakry.

A 9H, ils étaient plusieurs dizaines à se mobiliser à la devanture du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation où ils ont fait un sit-in, avant de s’acheminer vers la Primature.

En cours de route, ils sont gazés par des gendarmes, mais se réunissent à nouveau pour poursuivre leur trajet, scandant des slogans peu aimables à l’endroit du Premier ministre, comme : Kassory, voleur ! Kassory, zéro ! A bas le gel de salaire ! A bas les intimidations ! A bas les menaces !

A l’entrée de la Primature, les protestataires qui manifestent sont à nouveau dispersés à nouveau à coups de grenade lacrymogène. Et comme piqués par l’affluence et l’engouement de la manifestation, les élèves du Collège 2 Boulbinet se sont mêlés à a cadence pour faire une marche dans les différents quartiers de Kaloum.

A Sandervalia, les manifestants sont pris dans une embuscade érigée par des gendarmes qui ont bouclé les deux issues avant d’ouvrir le gaz sur eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.