La marche des enseignants à Kaloum comme si vous y étiez

0
515

Malgré le refus à eux opposé par les agents des forces de l’ordre pour la tenue de leur marche, les enseignants ont tenu à réaliser leur penchant au centre-ville de Kaloum, à Conakry.

A 9H, ils étaient plusieurs dizaines à se mobiliser à la devanture du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation où ils ont fait un sit-in, avant de s’acheminer vers la Primature.

En cours de route, ils sont gazés par des gendarmes, mais se réunissent à nouveau pour poursuivre leur trajet, scandant des slogans peu aimables à l’endroit du Premier ministre, comme : Kassory, voleur ! Kassory, zéro ! A bas le gel de salaire ! A bas les intimidations ! A bas les menaces !

A l’entrée de la Primature, les protestataires qui manifestent sont à nouveau dispersés à nouveau à coups de grenade lacrymogène. Et comme piqués par l’affluence et l’engouement de la manifestation, les élèves du Collège 2 Boulbinet se sont mêlés à a cadence pour faire une marche dans les différents quartiers de Kaloum.

A Sandervalia, les manifestants sont pris dans une embuscade érigée par des gendarmes qui ont bouclé les deux issues avant d’ouvrir le gaz sur eux.