La mise en place des élus locaux tourne à la violence à Kigniébakoura: la moto du sous-préfet incendiée

octobre 13, 2018 3:03
0

Le processus d’installation des exécutifs communaux qui se tenait ce samedi 13 octobre à Kigniébakoura, une sous-préfecture de Siguiri, a finalement viré en violences, nous rapportent plusieurs témoins joints sur place.

 Dans la foulée de ces échauffourées qui ont éclaté entre deux groupes de jeunes antagoniques du RPG Arc-en-ciel, aspirant tous prendre le contrôle de la mairie de Kigniébakoura, la moto du Sous-préfet a été incendiée et une femme blessée, apprend-on.

« Nous avons pris les forces de l’ordre pour sécuriser l’installation des conseillers communaux. Mais à notre fort étonnement, un groupe de personnes a subitement débarqué sur les lieux puis éclatèrent des échauffourées. La moto du Sous-préfet a été brûlée et une femme blessée. Ce qui a, du coup, perturbée la mise en place des Conseillers communaux », nous confie un des témoins qu’on a joint par téléphone.

Toujours à en croire nos sources, ces affrontements ont mis aux prises un groupe de jeunes se réclamant de Kigniébakoura-centre et les partisans de celui qui est pressenti pour être le futur maire de Kigniébakoura.

Le choix de celui-ci, bien qu’approuvé par la majorité des Conseillers élus du RPG, est rejeté par une frange de la population sous prétexte qu’il n’est pas un autochtone de Kigniébakoura-centre. Le candidat pressenti viendrait d’un district de Kigniébakoura.

Il faut par ailleurs souligner que suite à ces violences, les belligérants  se sont transportés au siège de la préfecture de Siguiri pour tenter de trouver une solution à leur différend.