La Poste guinéenne se modernise et présente ses nouveaux produits numériques

mars 5, 2019 3:35

A la faveur du lancement officiel de ses nouveaux produits (e-Syli, post Voyage, post Transit, post Assurance, Flash Cash, Post Makity…), l’OPG (Office de la Poste Guinéenne) a signé lundi 4 mars des partenariats avec l’Afriland First Bank et UBA, la banque panafricaine.

Le ministre des Télécommunications et de l’Economie Numérique, Moustapha Mamy Diaby étant en mission à l’étranger a été remplacé par son homologue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé qui a présidé ladite cérémonie de lancement. Il avait à ses côtés le ministre du Budget Ismaël Dioubaté et l’Inspecteur général du Travail, Dr. Alya Camara.

Dans son intervention, Mohamed Lamine Diallo, Directeur général de la l’OPG n’a guère manqué de mettre l’accent sur l’environnement actuel des marchés qui est caractérisé par une concurrence totalement débridée. C’est pour relever ce challenge et toujours animé par le souci constant de répondre à l’aspiration profonde de la clientèle qui devient de plus en plus exigeante sur la qualité de l’offre, le Directeur général de l’OPG propose à celle-ci, au-delà des services classiques, une gamme variée de nouveaux produits.

«Désormais, on peut faire des paiements à travers le flash cash  qu’Afriland First Bank nous a donnés pour pouvoir commercialiser nos produits. Au niveau de la poste, nous avons une plateforme de vente en ligne qu’on appelle’’makiti.com’’ afin que les gens, où qu’ils soient,  dans leurs bureaux ou à domicile, puissent se connecter et effectuer leur achat et la poste va s’occuper de parcourir des milliers de kilomètres pour livrer les marchandises aux destinataires», a-t-il fait savoir.

Poursuivant, le DG de l’OPG a annoncé qu’il y a aussi la plateforme e-syli qui est, par ailleurs, leur portemonnaie électronique.

«Que vous soyez à la maison ou dans vos bureaux et même en voiture, vous pouvez vous connecter. Il est téléchargeable sur Play store. Vous pouvez acheter des crédits téléphoniques, vous pouvez envoyer de l’argent à vos amis ou à la famille. Au-delà, il y aussi des paiements des factures qui s’effectuent dans un premier temps avec les commerçants qui vous présenteront nos terminaux pour pouvoir procéder à vos payements. Mais très prochainement, nous mettrons sur le marché la carte de payement e-syli. Nous visons une mise qui est quasiment abandonnée par les banques primaires de la place. Nous œuvrons dans le cadre de la dynamisation de l’inclusion financière en Guinée.  Nous offrons nos services et produits à cette frange majoritaire de nos concitoyens non bancarisés», a-t-il expliqué.

Plus loin, M. Diallo a rappelé que depuis le départ de l’administration coloniale ainsi que les différents régimes qui se sont succédé en République de Guinée, jamais la poste guinéenne n’a atteint un tel niveau de performance. «Plus de quinze ans, la poste guinéenne n’a jamais évolué avec un conseil d’administration», a-t-il signalé.

 Juste après avoir paraphé un contrat de partenariat, le Directeur général d’Afriland First Bank, Guy Laurent Fondjo a fait savoir que cet accord de partenariat va permettre d’unir les efforts des deux institutions au service des populations guinéennes dans le but de satisfaire le besoin de leur clientèle commune.

«Aujourd’hui, le monde est tourné vers la compétitivité des activités commerciales. L’OPG est une institution étatique à caractère logistique et commerciale qui s’est inscrit dans une dynamique insufflée par le chef de l’Etat Alpha Condé. Pour nous, la compétitivité est un facteur représentant les piliers de tout travail décent et productif. C’est pourquoi, notre Banque et l’OPG, partageant des services similaires, souhaitent coopérer dans les domaines d’intérêts communs afin d’améliorer l’efficacité du développement», a-t-il expliqué.

Poursuivant, il a fait comprendre que l’OPG est présente dans toutes les préfectures de la Guinée et elle s’occupe en premier lieu des courriers dans son ensemble et de leur acheminement sur tout le territoire national. «L’Afriland Bank de son côté, possède un réseau de neuf agences et plus de cent micro banques dans les quatre régions naturelles de la Guinée. Alors, en mettant ces deux réseaux en synergie au service des Guinéens pour une cause commune, l’OPG et Afriland First Bank veulent répondre au besoin de l’inclusion financière dans tout le pays», a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Amie N’Diaye Sow, Directeur régional Afrique de l’Ouest, zone 2 de la banque panafricaine UBA comprenant la Guinée-Mali-Sénégal a déclaré que le partenariat entre UBA et l’OPG sera plein de découvertes pour révolutionner la manière d’effectuer la transaction postale et bancaire.

«C’est une démarche de satisfaction qui nous amène à investir encore dans la modernisation de notre service. La prise en compte de l’émergence de nouveaux besoins de nos clients en Guinée, nous a conduits à venir nouer ce partenariat qui permettra de satisfaire nos usagers en toute sérénité. De ce fait, ils vont accéder dès aujourd’hui, à des nouveaux services incluant des cartes visas, des terminaux de paiement, des distributeurs automatiques…», a-t-elle dit avant d’indiquer que chez UBA, l’excellence est une valeur centrale et avec cette nouvelle gamme de produits disponibles à la poste guinéenne, les usagers pourront bénéficier la quintessence de leurs travaux en matière de produits.

Dans son discours de circonstance, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de a Recherche Scientifique Abdoulaye Yéro Baldé s’est réjoui avant  de magnifier ce partenariat public-privé. «Cela veut dire de plus en plus que le numéraire qui envahit notre vie va disparaitre bientôt…», a-t-il affirmé.