La première Conférence des entrepreneurs « Une Ceinture, une Route » a donné lieu à une série de résultats pragmatiques

mai 1, 2019 8:10

Meng Xianglin, journaliste au Quotidien du peuple, partenaire de guineenews.org

La Conférence des entrepreneurs est un des éléments novateurs du deuxième Sommet sur la coopération internationale « Une Ceinture, une Route ». Le 25 avril, près de 900 représentants chinois et étrangers de gouvernements, d’entreprises, d’associations professionnelles et d’organisations internationales compétentes de plus de 80 pays et régions se sont réunis à Beijing pour participer à cette première Conférence des entrepreneurs. Communication, connexion, signatures de projets et renforcement de la coopération, la Conférence des entrepreneurs a rassemblé un large consensus et favorisé l’émergence d’une série de résultats pragmatiques.

Parmi les entreprises participantes figuraient 90 des 500 plus grandes entreprises du monde, 78 des 500 plus grandes entreprises de Chine, plus de 100 entreprises dépendant du gouvernement central et plus de 200 entreprises privées. « Le nombre de candidats a largement dépassé les attentes. Jusqu’à hier soir, il y avait encore des entreprises étrangères qui demandaient à participer », a déclaré Gao Yan, président du Conseil chinois pour la promotion du commerce international.

« Lors de la première édition de l’Exposition internationale des importations de Chine (China International Import Expo, CIIE) de l’année dernière, nous avons invité plus de 100 PME de plus de 20 pays. Aujourd’hui, ces entreprises se sont engagées dans le commerce avec la Chine. Une de ces entreprises exporte ses produits agricoles vers des supermarchés chinois, des entreprises du Népal et du Myanmar exportent des ressources et des services touristiques vers la Chine. Nous sommes fiers de voir que, lors de ce sommet, nous pourrons assister à la signature par la Chine d’accords avec des PME de pays tels que l’Éthiopie et le Mozambique », a dit Arancha Gonzalez, Directrice exécutive du Centre du commerce international (ITC), l’agence conjointe de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour le commerce et le développement commercial international, qui a ajouté que le lancement de l’initiative « Une Ceinture, une Route » avait créé des opportunités pour les PME des pays concernés.

Signature de contrats, échange de documents et prise de photos souvenirs… Plus de 100 projets de coopération couvrant un large éventail de domaines, couvrant un grand nombre de pays, jouant un rôle important en termes de fondation, ont démontré leurs effets importants, et davantage de projets liés aux moyens de subsistance ont été signés sur place entre entreprises chinoises et étrangères lors de la première conférence des entrepreneurs. Il ne s’agit pas seulement d’une réalisation concrète de l’initiative « Une Ceinture, une Route », mais aussi une illustration de l’enthousiasme de tous les milieux industriels et commerciaux à participer à la construction de celle-ci.

Le Département des sports de Côte d’Ivoire et la société China National Building Materials International Equipment Co., Ltd., ont signé des accords concernant la Coupe d’Afrique et des projets de conception, de construction et d’ingénierie en matière de sports et d’infrastructures. François Alayao, chef de bureau au ministère des Sports de la Côte d’Ivoire, a déclaré à la presse : « La signature d’un accord de coopération avec des entreprises chinoises dans le domaine du sport était depuis longtemps une nécessité pour une coopération heureuse et efficace entre les deux pays ».

Guo Lizhi, conseiller commercial à l’ambassade d’Autriche en Chine, a de son côté souligné que l’initiative « Une Ceinture, une Route » représentait une intégration de plus en plus profonde de la Chine et de l’économie mondiale. Les entreprises autrichiennes saisissent cette opportunité, en particulier dans le domaine de la coopération entre les marchés tiers. « La série d’accords de coopération signés lors du sommet écrira un nouveau chapitre de nos relations commerciales avec la Chine», a-t-il dit

Parlant de « l’accord sur le projet de phase II de modernisation du réseau électrique égyptien » signé avec la société chinoise State Grid, le représentant d’Egypt Power Holdings, Jabir Ibrahim, a quant à lui déclaré : « L’Égypte participe activement à la construction conjointe de l’initiative « Une Ceinture, une Route ». Mon entreprise et des entreprises chinoises ont obtenu de nombreuses réalisations et opportunités en matière de coopération dans la construction de l’initiative « Une Ceinture, une Route ». Cette conférence constitue une plate-forme très rare pour renforcer les échanges et la coopération entre les entreprises égyptiennes et chinoises ».