La SENACIP 2019, une opportunité pour prêcher l’unité à Yomou

0
450

Les activités de la Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP) ont été lancées dans la commune urbaine de Yomou ce mardi en présence des autorités préfectorales, communales et représentants des confessions religieuses  et de quelques citoyens, tous réunis pour l’occasion.

C’est la salle de conférence de la préfecture de Yomou qui a servi de cadre à ce lancement des activités de  4ème  édition de la SENACIP 2019.

Dans son discours de bienvenue, le délégué préfectoral de la  SENACIP, SYLLA Mohamed Lamine Moussa a tout d’abord  remercié les autorités et les populations de Yomou pour l’accueil chaleureux réservé à sa modeste personne.  Avant de déclarer de planter le décor en ces termes : « nous sommes réunis ce matin pour procéder au lancement  des activités de la SENACIP. Cette activité de sensibilisation se déroule dans  les 33 préfectures qui composent notre pays. Avec pour  thème ‘’voter, devoir et droit du citoyen; User de vos droits ; faites vos devoirs’’ est d’une importante capitale, car notre pays se dirige vers des scrutins électoraux aux enjeux nationaux et cruciaux. Ces élections ne peuvent se  dérouler que dans un climat apaisé et empreint d’une concertation entre tous les acteurs concernés. La  SENACIP est essentiellement une opération de communication visant à sensibiliser et à susciter le débat, la réflexion et la prise de conscience autour d’une thématique donnée. J’exhorte donc nos compatriotes  aux comportements civiques et patriotes dans l’intérêt de notre pays la guinée », a-t-il souligné.

Puis ce sera le tour du préfet de Yomou, le colonel  ISSA Camara de prendre la parole pour remercier la population de Yomou, de s’être mobilisée massivement à la faveur de  cette cérémonie. Issa Camara a invité la population de Yomou à cultiver l’unité, la paix et la concorde entre les citoyens.

Il a exhorté les cadres de Yomou aussi  à bannir l’ethnocentrisme dans le travail,  car le développement de cette préfecture dépend entièrement des fils de Yomou, selon le préfet.

Si la cérémonie de lancement des activités a connu la présence d’un nombre important de citoyens de la ville, l’idée de la citoyenneté reste toutefois méconnue par bien des gens.

Le délégué de la  SENACIP  a pour finir précisé à l’intention des participants que  cette semaine sera consacrée aux activités civiques, à savoir des conférences débats, l’assainissement de la ville de Yomou etc.