La société civile dresse un mémorandum contre un troisième mandat en 2020

avril 26, 2018 11:27
0

Dans un courrier adressé à la présidence et aux autres institutions, la société civile, par la voix du président du Balai Citoyen, Sékou Koundouno, prévient qu’elle ne cautionnera pas une éventuelle modification de la constitution pour un troisième mandat.

Dans son mémorandum de douze pages et intitulé : « inquiétude très grandissante de la société civile », le Balai Citoyen s’insurge contre les déclarations de certains communicants du RPG Arc-en-ciel, qui appellent à un éventuel troisième mandat en Guinée.

Ce qui est contraire, dit-il, à l’esprit de la constitution.

Or, rappelle le Balai Citoyen, le nombre et la durée des mandats du président ne peuvent faire l’objet d’une révision. Le président ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ou non. IL est élu pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois.

La société civile, à travers le balai citoyen, ne s’associera pas, ne cautionnera point à aucune forme de confiscation des libertés, de la démocratie, aucune forme de recul démocratique, en Guinée. Nous voulons aller de l’avant. Nous n’allons pas faire un pas en avant et mille pas en arrière. Il n’en est pas question, a-t-il conclu.